Des proches de Dupont de Ligonnès auditionnés

  • A
  • A
Des proches de Dupont de Ligonnès auditionnés
@ MAXPPP
Partagez sur :

25 proches et membres de sa famille ont été entendus mardi par la police. Sans résultat probant.

Une quinzaine de perquisitions effectuées, 25 auditions chez les proches et les amis de Xavier Dupont de Ligonnès, une centaine de policiers mobilisés. La police a mené une vaste opération mardi pour relancer l’enquête visant à retrouver Xavier de Ligonnès, soupçonné d'avoir massacré sa famille à Nantes et qui reste introuvable depuis le 15 avril.

Xavier de Ligonnès est-il toujours en vie ?

Sans résultat immédiat. Les enquêteurs n’ont toujours aucune trace de vie du père de famille nantais. Depuis trois mois et demi, une question obsède le juge d'instruction nantais et les enquêteurs. Xavier de Ligonnès est-il toujours en vie ? Et si oui, s'est-il manifesté auprès de ses proches ?

D'après les informations d'Europe 1, entre 6h et 12h mardi, les enquêteurs ont mené des auditions à Versailles au domicile de Geneviève de Ligonnès, la mère de Xavier Dupont de Ligonnès, où vit également la soeur du fugitif. Sur place, la quinzaine de policiers mobilisés sur l’opération a fouillé les lieux, à la recherche d'éventuelles correspondances échangées ces dernières semaines, voire ces derniers mois entre Xavier Dupont de Ligonnès et sa famille.

Un ordinateur et un téléphone portable saisis

Les enquêteurs sont repartis de l'appartement avec un ordinateur portable et ont copié les données du téléphone de Geneviève de Ligonnès, comprenant des SMS et des mails, a appris Europe 1. Des données qui vont être exploitées et qui permettront peut être de remonter la piste du fugitif. D'après les informations Europe 1, les enquêteurs sont aussi allés interrogés des voisins de l'immeuble familial, à Versailles.

Xavier de Ligonnès, dont la trace se perd le 15 avril à Roquebrune-sur-Argens, dans le Var, est recherché dans le cadre de l'assassinat de sa femme Agnès et de ses quatre enfants de 13 à 20 ans, retrouvés morts le 21 avril sous la terrasse de la maison familiale à Nantes.