Des malfaiteurs déguisés en policiers

  • A
  • A
Des malfaiteurs déguisés en policiers
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Les braqueurs ont attaqué mardi une bijouterie à Lyon. Trois d'entre eux ont pu être arrêtés.

Déguisés en policiers et armés de fusils d'assaut, des malfaiteurs ont braqué mardi en début d'après-midi une bijouterie du centre de Lyon. Ils ont réussi à emporter les bijoux exposés dans les vitrines avant de réussir à prendre la fuite. Mais deux d'entre eux ont été repris peu après et le butin, évalué à un million d'euros, aurait été récupéré.

Arrivés à bord d'une Audi équipée d'un gyrophare dans une bijouterie située sur la Presqu'île, en plein coeur de Lyon, les braqueurs ont d'abord brisé les vitrines depuis l’intérieur puis embarqué tous les bijoux exposés dans le magasin, sans blesser l'employée présente au moment des faits.

"En fait, c'étaient eux les bandits !"

"Ça s'est passé tellement vite ! J'étais persuadée qu'il y avait un hold-up à l'intérieur, que cette personne était de la police et qu'il était en train de réguler la circulation pour qu'il n'y ait pas de bavure. Mais en fait c'étaient eux les bandits !", a raconté un témoin.

Les braqueurs étaient cinq au total. Les enquêteurs ont annoncé mardi avoir arrêté deux d'entre eux dans la banlieue lyonnaise. Un troisième auteur présumé a été interpellé mercredi matin. Les trois suspects actuellement en garde à vue sont âgés de 20 à 25 ans. Deux autres malfaiteurs sont toujours recherchés.

Regain de braquages à Lyon

Cette attaque "ressemble aux précédents vols à main armée qui ont eu lieu à Lyon. On pense que c'est la même équipe", a par ailleurs précisé Claude Catto, le chef de la police judiciaire lyonnaise, à son arrivée sur les lieux.

Car la région lyonnaise a été le théâtre ces derniers mois d’une dizaine de braquages de bijouteries. Premier pôle de fabrication de bijoux en France, Lyon est en "situation de guerre" selon les bijoutiers, d’autant que certains malfrats n'ont pas hésité à prendre des employés en otages ou à faire usage de leurs armes.