Des évacuations à Alès, où les orages ont provoqué des inondations

  • A
  • A
Des évacuations à Alès, où les orages ont provoqué des inondations
Dans l'Hérault, quatre personnes sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans un camping dévasté par une rivière transformée en torrent.@ Max PPP
Partagez sur :

INTEMPÉRIES - L'alerte orange pour pluies orageuses a été levée pour l'Ardèche, le Gard, et l'Hérault. Météo-France a également levé la vigilance orange concernant les crues.

L'info. Les pompiers, aidés d'hélicoptères, ont multiplié les opérations de sauvetage, évacuant une trentaine de personnes, dans la nuit de vendredi à samedi à Alès (Gard), où de fortes pluies ont entraîné des inondations. "Nous avions de l'eau jusqu'à la hanche", a raconté Zora Djahnite, une retraitée. Dans la rue du Vieux-Moulin, un lotissement situé dans le nord de la ville, où elle vit avec son époux, l'eau s'était toutefois complètement retirée samedi matin. Devant le pavillon qu'ils habitent depuis 31 ans, Zora et Remdane contemplent les dégâts: tout est trempé et une marque indique que l'eau est montée jusqu'à un mètre environ.

A 3h30, le couple est réveillé par le message d'alerte de la mairie par téléphone: "Nous n'avons pas eu le temps de décrocher mais cela nous a réveillés", dit Remdane, pieds nus dans la boue. Vers 7h00, samedi matin, après une nuit durant laquelle les cumuls de précipitation ont atteint 150 à 170 mm, une quarantaine de personnes étaient accueillies dans un centre d'hébergement d'urgence installé dans le gymnase de Clavières, à Alès, a précisé la préfecture. Il n'étaient plus qu'une demi-douzaine en milieu de matinée.

5.000 foyers privés d'électricité. Alors que la pluie avait pris fin, 120 pompiers du Gard étaient toujours mobilisés pour secourir des habitants ou des automobilistes. Des renforts de 173 hommes devaient par ailleurs arriver, toujours selon la préfecture. Au cours de la nuit, ce sont au total environ 200 pompiers qui ont multiplié les interventions, épaulés par quatre hélicoptères.

Huit sauvetages - dont 6 hélitreuillés - et 28 mises en sécurité ont eu lieu au cours de la nuit, selon le bilan de la préfecture. Dans la ville et ses environs, des rues ont été inondées, des routes coupées et des éboulements ont eu lieu, selon les pompiers. Samedi vers 8h, quelque 5.000 foyers étaient par ailleurs toujours privés d'électricité.
                 
Les vigilances oranges levées. L'alerte orange pour pluies orageuses, maintenue dans le Gard jusqu'à 10h samedi, a été levée dans la nuit de vendredi à samedi pour l'Ardèche et l'Hérault. Météo-France a également levé la vigilance orange concernant les crues. "L'épisode de pluies intenses sur les Cévennes est terminée", annonce Météo France.

En Ardèche, de fortes pluies depuis jeudi soir ont déjà provoqué des crues importantes et l'évacuation de 400 personnes menacées d'inondation dans la nuit de jeudi à vendredi. Dans l'Hérault, quatre personnes sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans un camping dévasté par une rivière transformée en torrent. Des centaines d'hectares de vigne ont par ailleurs été détruits dans l'Hérault et le Gard, en particulier chez des viticulteurs en pleines vendanges.

> LIRE AUSSI - Crue mortelle à Lamalou-les-Bains : "ça aurait pu être évité"