Des escrocs se font passer pour le patron

  • A
  • A
Des escrocs se font passer pour le patron
Ils ont appelé une de ses collaboratrices et, prétextant une acquisition, lui ont demandé de virer 987.000 euros sur un compte.@ Max PPP
Partagez sur :

Ils ont tenté de se faire virer près d'un million d'euros par une société éditrice de BD.

Les escrocs rivalisent d'inventivité. Certains ont tenté récemment de se faire virer près d'un million d'euros par une société éditrice de bandes dessinées en se faisant passer pour des policiers ou pour le PDG, selon plusieurs sources policières, confirmant une information du magazine Challenges.

L'hebdomadaire, dans une enquête consacrée aux arnaques faites aux grands patrons "Menace sur le CAC : les nouveaux escrocs pêchent au gros", précise que des inconnus ont imité la voix de Vincent Montagne, le patron du groupe Média Participations (Dargaud, Dupuis, etc.) Ils ont appelé une de ses collaboratrices en Suisse et, prétextant une acquisition, lui ont demandé de virer 987.000 euros sur un compte à Hong-Kong.

Des sociétés du CAC 40 seraient ciblées

Leur tentative a échoué mais ils ont récidivé. Cette fois, c'est au PDG lui-même qu'un interlocuteur, se présentant comme étant un commandant de police de la brigade financière de Paris, a demandé de virer la même somme pour "piéger" les escrocs. La société n'est pas tombée dans le panneau, vérifiant auprès de la police qu'une telle démarche n'avait pas été entreprise et que le "commandant" n'existait pas.

La troisième tentative a consisté à appeler la banque du groupe, en imitant à nouveau la voix de son PDG pour effectuer le virement, mais sans plus de succès.

L'Office central pour la répression de la grande délinquance financière a été saisi de l'enquête. L'Office "est en charge de nombreuses affaires de ce type", a-t-on assuré à l'Agence France Presse. D'autres sociétés, dont certaines très importantes "relevant du CAC 40", l'indice phare de la bourse de Paris, sont la cible de tentatives similaires.