Des enfants, seuls dans un appartement, sauvés des flammes par la police

  • A
  • A
Des enfants, seuls dans un appartement, sauvés des flammes par la police
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les enfants, âgés de 2 et 3 ans, ont été sauvés des flammes, mardi, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Leur père était sorti faire des achats.

Ils ont été laissés seuls par leurs parents. Deux enfants de 2 et 3 ans ont été sauvés des flammes par des policiers mardi, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Ils se trouvaient seuls dans leur appartement, touché par un incendie. Arrivés devant l'appartement, ils ont forcé la porte d'entrée et découvert les deux enfants, seuls, dans la cuisine de l'appartement.

Les policiers rampent dans la fumée. Les faits se son produits peu après 13 heures, mardi. "Les policiers faisaient leur sport hebdomadaire au parc lorsqu'ils ont entendu des cris d'appel au secours. Ils pensaient intervenir sur une agression et il ont en fait constaté qu'il y avait un incendie au quatrième étage d'un immeuble à proximité", explique au micro d'Europe 1, la commissaire Anne-Sigrid Catton, chef de la division régionale motocycliste (DRM) à la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC).

"Les voisins leur ont dit qu'il y avait deux très jeunes enfants à l'intérieur. Ils ont donc décidé d'intervenir malgré les épaisses fumées", raconte-t-elle ."Ils ont réussi à casser la porte d'entrée avec un pied de biche. Trois d'entre eux se sont portés volontaires pour ramper à l'intérieur, à cause du très gros dégagement de fumée. Ils ont réussi à sortir les deux enfants", poursuit la commissaire. "Selon le médecin du Samu, les enfants ne seraient pas sortis vivants sans l'intervention des policiers". 

"C'est de l'héroïsme".  "Ils sont intervenus en communiquant les uns avec les autres en permanence pour être certains qu'aucun ne perdait connaissance" précise Anne-Sigrid Catton. "Ce ne sont pas des comportements qu'il faut adopter lorsqu'on n'a pas deux vies à sauver. C'est pour cela que c'était un acte de courage", note la commissaire avant d'ajouter : "c'est de l'héroïsme".

Les deux enfants hospitalisés. Légèrement intoxiqués par les fumées, les deux enfants ont été évacués par les policiers et hospitalisés. L'incendie a été maîtrisé une vingtaine de minutes plus tard par les pompiers. Son origine n'était pas connue mardi soir. "Le père, qui les avait en garde, était absent. Il était sorti faire des achats rapides", a précisé une source policière.