Des enfants Roms interpellés à Lille

  • A
  • A
Des enfants Roms interpellés à Lille
Une opération policière a conduit à l'interpellation de 5 enfants Roms mardi soir, en situation de mendicité sur un parking à Lille. Ils ont été placés dans un foyer.@ MaxPPP
Partagez sur :

Ils mendiaient sur la voie publique. Les forces de l’ordre invoquent une mesure de protection

C’est une opération rarissime qui a lieu mardi soir à Lille. La police a procédé à l’interpellation de cinq enfants Roms en situation de mendicité. L’intervention, menée en lien avec le parquet des mineurs de Lille et l’aide sociale à l’enfance, avait pour objectif d’assurer la sécurité de ces enfants, selon le commissariat de Lille.

Les policiers avaient repéré depuis quelques temps ces mineurs qui mendiaient depuis longtemps sur le parking d’un carrefour de Lille. Livrés à eux-mêmes, ils erraient entre les automobiles en interpellant les passants.

Des enfants incités à mendier par leurs parents

Les policiers sont intervenus mardi soir et ont emmené cinq de ces enfants Roms, âgés de 7 à 10 ans au commissariat. Là, ils ont été  entendus par des enquêteurs spécialisés de la brigade des mineurs, épaulés par des interprètes, avant d’être placés dans des foyers.

Durant leurs auditions, les enfants ont expliqué qu’ils étaient fortement incités par leurs parents à mendier sur la voie publique. L’une des mères entendue par la police a d’ailleurs confirmé ces éléments à la police. Désormais, ce sont les pères des enfants qui devraient être prochainement entendus.

Les associations déplorent l’absence de scolarisation

De leur côté, les associations de soutien aux Roms condamnent le phénomène de la mendicité forcée. Mais, selon elles, le vrai problème est l’insuffisance de la scolarisation de ces enfants Roms.

Pour les militants de ces associations interrogés par Europe 1, il n’y a pas assez de places dans les écoles et les pouvoirs publics ne font rien pour intégrer les Roms dans le système scolaire. Ils jugent que le situation de mendicité est une conséquence de cet était de fait.