Des contrôleurs agressés à Grenoble

  • A
  • A
Des contrôleurs agressés à Grenoble
Le tramway de Grenoble a été le théâtre d'une bagarre entre des contrôleurs et des jeunes de la Villeneuve.@ MAXPPP
Partagez sur :

11 agents du tramway ont été blessés lors d’une bagarre mercredi soir. Le trafic est perturbé.

Leurs collègues dénoncent un "guet-apens". La police est, elle, plus mesurée. Toujours est-il qu’une bagarre a opposé mercredi soir des contrôleurs à des jeunes de la Villeneuve, le quartier sensible de Grenoble, déjà théâtre de violences au cours de l’été. Selon la version des agents des transports en commun grenoblois, 11 contrôleurs étaient en train de verbaliser trois jeunes, vers 23 heures mercredi soir, quand tout a dérapé.

"Les trois jeunes ont envoyé des SMS à leurs copains de la Villeneuve", raconte Cédric Moreau, délégué syndical CGT, au micro d'Europe 1. "Arrivé à la station Arlequin, il y a eu un guet-apens. Une vingtaine de jeunes ont forcé les portes de la rame et cherché à extraire leurs collègues verbalisés. Il y a eu bataille rangée. C’était la guerre une nouvelle fois à la Villeneuve." Le syndicaliste affirme aussi que les 11 contrôleurs ont été blessés et que certains ont dû être hospitalisés.

Deux versions différentes

Les policiers donnent une version moins violente des événements. Il n’y eu ni guet-apens, ni bataille rangée, disent-ils, en admettant que des jeunes ont bien essayé de forcer les portes de la rame pour récupérer leurs amis en train de se faire verbaliser. La police indique par ailleurs que les blessures des contrôleurs sont très superficielles.

Deux des trois jeunes, majeurs, ont été interpellés. Mais ils devaient être libérés dans la soirée de jeudi, "la vidéosurveillance" n'ayant pas "permis de les mettre en cause formellement", a précisé une source proche de l'enquête.

Six contrôleurs ont décidé de porter plainte.

Retour à la normale du trafic vendredi

Jeudi, le trafic a été quasi-nul sur le réseau grenoblois, les agents ayant exercé leur droit de retrait. Le trafic doit cependant revenir à la normale vendredi.