Derrière le séjour en famille à Disneyland, 10 kilos d'héroïne

  • A
  • A
Derrière le séjour en famille à Disneyland, 10 kilos d'héroïne
@ DCPJ
Partagez sur :

Un trafiquant breton et sa compagne ont été interpellés à leur retour du célèbre parc d'attractions. Dans la voiture : 11,5 kg de poudre.

On connaissait les go-fast, ces convois de grosses cylindrées filant sur autoroute pour acheminer la drogue. Un trafiquant établi à Brest a récemment innové en la matière. Sous couvert d'un séjour familial à Disneyland, l'homme en aurait profité pour se réapprovisionner. Il a été interpellé avec sa compagne à son arrivée en Bretagne avec 11,5 kg d'héroïne et de cocaïne dans sa voiture.  

Un trafiquant au train de vie modeste. Pas de voitures clinquantes, ni de train de vie démesuré chez cet homme de 35 ans qui savait se faire discret. Et pour cause : bien connu dans le milieu local du trafic de stupéfiants, il se trouvait déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt. Cela faisait plus d'un an que la PJ de Brest enquêtait sur ce suspect. Avec sa compagne de 25 ans et les très jeunes enfants de cette dernière, il avait déjà fait ces derniers mois plusieurs courts séjours en région parisienne. La semaine dernière, l'aller-retour entre le Finistère et l'Ile-de-France, a scellé leur destin.

Des peluches Mickey dans la voiture ouvreuse. La mère passe la journée à Marne-la-Vallée avec les deux enfants, âgées de deux et quatre ans, dans le "monde merveilleux de Disney", au milieu des manèges. Pendant ce temps-là, l'homme se rend ailleurs en région parisienne pour y faire ses emplettes. Enfin, la petite famille reprend la route de la Bretagne. La femme roule devant dans une Clio, les enfants à l'arrière et l'habitacle rempli de peluches achetées dans le parc. Elle joue en fait le rôle de la voiture ouvreuse prête à prévenir son compagnon de tout barrage ou contrôle de police sur le chemin. L'homme roule quant à lui derrière en restant bien à distance, afin de pouvoir prendre la fuite discrètement en cas d'impair.

Tous deux en état de récidive. Le couple est finalement interpellé tranquillement à son arrivée à Brest. Dans la voiture de monsieur, les enquêteurs mettent au jour 10 kg d'héroïne conditionnée en pain de 500  grammes et 1,4 kg de cocaïne. De quoi fournir le marché local avec ce produit d'une valeur à la revente de près d'un million d'euros. Les deux amoureux trafiquants, tous deux en état de récidive, ont été mis en examen puis écroués. Ils risquent désormais jusqu'à 20 ans de prison.