Déraillement du train des Pignes : place à l'enquête

  • A
  • A
Déraillement du train des Pignes : place à l'enquête
Le train a été percuté par un rocher d'environ dix tonnes avant de basculer hors de la voie ferrée.@ MAXPPP
Partagez sur :

Ils devront définir les circonstances de l’accident et préciser si toutes les mesures de sécurité avaient été prises.

L’INFO. Place à l'enquête. Au lendemain de l’accident ferroviaire sur la ligne des Pignes dans les Alpes-de-Haute-Provence qui a coûté la vie à deux personnes, une touriste de 49 ans et une octogénaire de la région, les membres du Bureau d’Enquête sur les Accidents (BEA) sont arrivés sur place. Leur objectif : estimer si l’accident pouvait être prévu et donc évité.

>>> A lire aussi : Les rescapés se confient

A priori pas d’erreur. A l’heure qu’il est, aucun défaut de vigilance n’est mis en avant. L’enquête ne fait que commencer, mais jusqu’à présent tout le monde semble unanime : le détachement de ce rocher de 20 tonnes, pile au moment du passage du train, ne pouvait pas être prévu.

gendarmerie

© Jacques Therence

Au conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, qui gère cette ligne de haute-montagne, on affirme que la Compagnie des Chemins de Fer de Provence n’a absolument rien à se reprocher. “La voie ferrée a été rénovée en 2011, elle est neuve. Le matériel roulant est neuf. C’est la malchance qui fait qu’au moment où ce gros rocher a déboulé, le train est passé. C’est une conjonction malheureuse qui fait que c’est un drame et qu’il est dur à vivre”, précise Jean-Yves Petit, le vice-président de la région délégué aux transports.

D’où vient le rocher ? Dès dimanche matin, l’enquête devra reconstituer très clairement l’enchaînement des évènements à l’aide d’un appareil laser 3D. L’idée étant de savoir exactement d’où le rocher s’est détaché. On sait pour l’instant qu’il viendrait d’environ 300 mètres au-dessus de la voie ferrée.

Il s’agit aussi de savoir si toutes les mesures avaient été prises pour éviter les risques de chute de pierre. Les intempéries ont particulièrement touché la région ces derniers temps et le relief avait été fragilisé.

roc

© Jacques Therence

sur le même sujet, sujet,

LES FAITS - Deux morts dans le déraillement du train des Pignes

TEMOIGNAGES - Déraillement du travail des Pignes : les rescapés se confient