Déraillement de Brétigny : une fissure détectée dès 2008 ?

  • A
  • A
Déraillement de Brétigny : une fissure détectée dès 2008 ?
Hommage aux victimes de Bretigny, juillet 2014. Image d'illustration.@ Pierre ANDRIEU/AFP
Partagez sur :

Dans son édition de mercredi, "Le Canard Enchaîné" livre des informations qui accablent La SNCF.

Le 21 janvier dernier, Europe 1 vous révélait le contenu d'un rapport d'expertise qui accablait la SNCF au sujet de l'accident de Brétigny qui a fait 7 morts en juillet 2013. Et ce n'est pas fini. Le Canard Enchaîné dévoile en effet mercredi de nouveaux éléments qui "enfoncent" un peu plus l'opérateur ferroviaire.

"Des travaux demandés, jamais effectués". Selon l'hebdomadaire, une fissure sur l'éclisse à l'origine du déraillement a été détectée dès 2008. Selon le journal, "des travaux avaient été demandés, ils n'ont jamais été effectués". Ce qui ne correspond pas aux résultats rendus par le Bureau d'enquête sur les accidents de transports (BEATT). Pour ce dernier, la fissure ne datait que de quelques mois avant le drame survenu sur le Paris-Limoges au niveau de la gare de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne. 

Des comptes-rendus "bidons". Toujours selon Le Canard enchaîné, les juges d'instruction ont des doutes sur la crédibilité de certains rapports d'inspection. Trois techniciens auraient en effet rédigé des comptes rendus d'intervention, anti-datés, alors que le déraillement avait eu lieu. Le but ? Réécrire le film des événements mais aussi se protéger face à la justice.