Défenestration collective : mort d’un bébé

  • A
  • A
Défenestration collective : mort d’un bébé
Yvelines: onze personnes blessées après s'être défenestrées à La Verrières@ MAXPPP
Partagez sur :

12 personnes se sont jetées du 2e étage à La Verrière. L'enquête s'oriente vers une altercation.

Le mystère reste entier autour de la défenestration samedi de douze personnes à La Verrière, dans les Yvelines. Elles ont rapidement été conduites par les pompiers dans des hôpitaux de la région. Parmi eux se trouvait une petite fille de quatre mois, morte dans la journée de samedi. Très rapidement, ces personnes auraient expliqué avoir eu "une peur panique du diable". Cependant, l'enquête s'oriente davantage vers une bagarre qui aurait dégénéré.

Retour sur les faits : "Treize personnes se sont trouvées dans un appartement au second étage d'un immeuble quand, vers 3 heures du matin, l'un des occupants a entendu son enfant pleurer", a expliqué Odile Faivre, procureure adjointe au parquet de Versailles.

"L'homme en question, qui était tout nu, s'est levé dans l'appartement pour nourrir son enfant", tandis que les autres occupants, membre d'une famille africaine, "l'ont pris pour le diable", a ajouté la procureure adjointe.

Deux personnes interrogées

"L'homme en question a été sérieusement blessé à la main d'un coup de couteau avant d'être expulsé de l'appartement", a-t-elle précisé. Le père de famille qui se trouvait dans le plus simple appareil a tenté d'entrer à nouveau dans l'appartement. "C'est à ce moment précisément que les autres occupants ont pris la fuite en sautant par la fenêtre, ayant une peur panique du diable", a poursuivi Odile Faivre. Un homme s'est ainsi jeté dans le vide avec une fillette de 2 ans dans les bras. Il est parti se réfugier dans un buisson à deux pâtés de maison pendant plusieurs heures.

"On a probablement eu affaire à un moment de démence, à une frayeur extrême", continue au micro d'Europe 1 Alain Hajjaj, l'adjoint au maire de la Verrières.

Outre celui qui a été confondu avec le diable, âgé de 30 ans, un deuxième homme qui se serait défenestré avec une fillette de deux ans dans les bras a été interpellé par la police.

Deux enfants à l'hôpital Necker

Selon le parquet de Versailles, parmi les personnes blessées, sept ont été transportées dans le services des urgences de plusieurs hôpitaux de la région. Ils souffrent de multiples traumatismes. Deux enfants, un de trois ans et une fillette de quatre mois, ont été transportés à l'hôpital Necker, indique encore le parquet de Versailles. Le plus jeune est décédé samedi dans la journée.

Selon Alain Hajjaj, "plusieurs personnes sont très sérieusement blessées", et n'ont pas pu, pour l'instant, été entendues par la police.

L'enquête, qui comporte encore des zones d'ombre, se poursuit pour savoir si les personnes qui se sont défenestrées l'ont fait d'elles-mêmes ou si on les a obligées à le faire. "De nombreux points restent à éclaircir", a souligné le procureur adjoint. Les policiers, qui ont fouillé le logement, n'ont pas découvert de substances hallucinogènes. Et selon Odile Faivre "aucune séance de spiritisme n'aurait eu lieu dans l'appartement".