Découverte d'un nourrisson mort à Dijon : une femme en garde à vue

  • A
  • A
Découverte d'un nourrisson mort à Dijon : une femme en garde à vue
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le cadavre en état de décomposition avancé a été trouvé mardi soir dans une benne à ordures.

Le corps sans vie d'un nouveau-né a été découvert mardi soir dans une benne à ordures du centre de tri de Dijon, a appris Europe 1. Le cadavre a été trouvé par les employés qui vidaient la benne après avoir ramassé les ordures dans quatre communes au nord de Dijon. Le petit garçon portait encore le cordon ombilical. Une autopsie a été pratiquée mercredi. L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

Une femme en garde à vue. Jeudi soir, une femme se trouvait en garde à vue. Selon une source proche de l'enquête, cette femme est soupçonnée d'être la mère de l'enfant. Mais "aucun lien certain" ne peut être établi entre eux "à cette heure", a précisé le procureur de la République de Dijon, Marie-Christine Tarrare. Après un "rapprochement avec la situation d'une femme dont les services de police de la Sûreté départementale avaient eu connaissance quelques jours auparavant", les enquêteurs ont interpellé mercredi cette femme à son domicile, situé dans une commune du nord de la Côte-d'Or. Son état de santé a nécessité une hospitalisation à Dijon, a ajouté Marie-Christine Tarrare.

Analyses ADN en cours. Placée en garde à vue mercredi en fin d'après-midi, la mère de famille était toujours hospitalisée jeudi et ses auditions étaient toutes réalisées en milieu médical. Sa garde à vue a été prolongée pour une durée de 24 heures, selon le procureur. "Des analyses ADN, sollicitées en urgence, sont actuellement en cours à l'effet de confirmer ou infirmer le lien entre cette femme et l'enfant décédé", a poursuivi la magistrate. Des examens complémentaires sont actuellement en cours pour déterminer les causes du décès et si cet enfant a respiré à sa naissance.

L'enfant est un garçon né à terme. Mardi vers 21H30, des employés du centre de tri de Dijon ont découvert, dans un sac plastique déposé dans une benne à ordures, le corps d'un "nouveau-né" en état de décomposition avancé, d'après la source proche de l'enquête. L'autopsie réalisée mercredi a permis de déterminer qu'il s'agissait "d'un nourrisson de sexe masculin, né à terme et viable", a précisé Mme Tarrare dans un communiqué.