Déchaînement de violences à la clinique

  • A
  • A
Déchaînement de violences à la clinique
La clinique Bouchard, à Marseille, a été le théâtre d'une violente agression subie par deux membres de l'équipe hospitalière.@ Capture écran Google Street
Partagez sur :

La famille d'un patient a agressé samedi une anesthésiste et une infirmière à Marseille.

Une anesthésiste et une infirmière de la clinique Bouchard, à Marseille, ont eu le malheur de rappeler le règlement à des visiteurs samedi. Elles s’en souviendront longtemps. Les deux femmes ont été rouées de coups par leurs interlocuteurs en colère. Ceux-ci ont été interpellés et devront répondre de leurs actes, selon une information du journal La Provence.

Des coups de pieds assénés par un adolescent de 14 ans

Les faits se sont déroulés samedi à la mi-journée. Un patient de 45 ans, placé en soins intensifs, reçoit la visite de plusieurs membres de sa famille. Le ton monte alors entre ces visiteurs et le personnel hospitalier. En cause, la qualité des soins apportés au patient, selon le quotidien régional.

Une femme médecin anesthésiste explique aux visiteurs qu’ils ne respectent pas le règlement de l'hôpital, les visites étant limitées à deux personnes par chambre. Elle reçoit alors une série de coups au visage. L'infirmière de 25 ans qui l'accompagnait n'est pas épargnée. En tentant de s'interposer, elle est à son tour victime de violents coups de poing au visage, assénée par une femme de 21 ans, et de coups de pieds, infligés par un adolescent de 14 ans, alors en permission de sortie d'un centre éducatif fermé.

Les agresseurs rapidement interpellés

L’infirmière parvient tout de même à alerter un collègue. Ce dernier, un kinésithérapeute, réussit à ramener le calme. Au total, le médecin anesthésiste s'est vu délivrer cinq jours d'ITT et l'infirmière deux jours. Elles ont décidé de porter plainte.

Les auteurs de coups ont eux été interpellés rapidement après les faits. Placés en garde en vue avant d'être remis en liberté dimanche, ils seront convoqués à comparaître en décembre prochain.