Décès d'un plongeur en apnée au large de l'île de Houat

  • A
  • A
Décès d'un plongeur en apnée au large de l'île de Houat
@ Max PPP
Partagez sur :

Après avoir dérivé, le corps sans vie du plongeur, qui se livrait à la chasse sous-marine en amateur, a été retrouvé vers 14h15, échoué sur l'île.

Un plongeur en apnée de 26 ans a trouvé la mort dimanche à proximité de l'île de Houat, au large de Quiberon, dans le Morbihan. Face à ce décès, la Préfecture maritime de l'Atlantique rappelle les consignes de sécurité en matière de plongée.

Sa mère donne l'alerte. L'alerte a été donnée vers 13h30 par la mère du jeune homme, qui l'attendait sur la plage, inquiète de ne pas le voir revenir. Après avoir dérivé, le corps sans vie du plongeur, qui se livrait à la chasse sous-marine en amateur, a été retrouvé vers 14h15, échoué sur l'un des trois îlots de Tri Men, au sud-ouest de l'île. Samedi matin, les conditions météo étaient pourtant excellentes : mer calme avec un vent faible de force 2 à 3. La famille est originaire de l'agglomération nantaise mais séjourne régulièrement sur Houat.

Des consignes de sécurité rappelées. Outre la vérification de la météo avant le départ, la Préfecture maritime énumère plusieurs conditions de sécurité à respecter. A savoir : ne pas plonger seul, s'identifier clairement par une bouée, respecter les paliers de décompression, ne pas surestimer ses forces et remonter à la surface dès les premiers signes de fatigue.

Quinze accidents de plongée recensées dans l'Atlantique. Depuis le 1er juin, le CROSS Etel (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer) a coordonné quinze opérations de secours dans l'Atlantique suite à des accidents de plongée : dix plongeurs avec bouteille et cinq en apnée. Ces opérations se sont soldées par le décès de deux plongeurs en apnée, un homme de 48 ans, vendredi, au large d'Oléron, en Charente-Maritime, et le jeune homme de 26 ans, samedi.