Davantage d'opérations dans les cités

  • A
  • A
Davantage d'opérations dans les cités
@ MAX PPP
Partagez sur :

C'est ce qu'a annoncé Nicolas Sarkozy vendredi après avoir reçu les chauffeurs de Tremblay.

Multiplier les opérations coups de poing dans les cités sensibles. En recevant les chauffeurs de bus dont les véhicules ont été vandalisés mercredi à Tremblay-en-France, Nicolas Sarkozy s'est montré ferme. Dans un communiqué de l'Elysée, le président a "condamné la violence aveugle et barbare des trafiquants de drogue et des voyous à l'origine de ces attaques et promis solennellement que les auteurs de ces faits seraient arrêtés, livrés à la justice et sanctionnés aussi sévèrement qu'il se doit".

"Le chef de l'Etat a demandé au ministre de l'Intérieur de donner des instructions à la police et à la gendarmerie pour intensifier les opérations coups de poing dans les cités sensibles dont aucun espace ne doit échapper à l'autorité de la loi", ajoute le communiqué de la présidence.

80 policiers dont des CRS

Dans la journée, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux avait annoncé le déploiement de 80 policiers pour escorter les bus des deux compagnies assurant la desserte de la ligne où se trouve Tremblay. Le ministre de l’Intérieur a précisé que certains de ces effectifs étaient en action depuis trois heures du matin sur les lignes de bus concernées par les agressions.

Les attaques des deux bus sont intervenues dans la cité du "Grand ensemble" de Tremblay-en-France, au surlendemain d'une importante opération antidrogue au cours de laquelle des stupéfiants, des armes et 990.000 euros en numéraire avaient été saisis.