"Darius", le jeune Rom lynché, sort du coma et parle

  • A
  • A
"Darius", le jeune Rom lynché, sort du coma et parle
Gheorge vivait avec plusieurs des membres de sa famille dans un squat, une maison abandonnée à Pierrefitte.@ EUROPE 1 / VIRGINIE SALMEN
Partagez sur :

SORTI D'AFFAIRE - Le jeune Rom lynché en Seine-Saint-Denis le 13 juin dernier est sorti du coma. Son pronostic vital n’est plus engagé.

Sa vie n’est plus en danger, il parle, il reconnait ses proches, sa famille. Le jeune Rom lynché en Seine-Saint-Denis le 13 juin dernier est sorti du coma, et son pronostic vital "n’est plus engagé", a déclaré son avocat maître Julie Launois-Flacelière.

>> LIRE AUSSI : Le récit des faits

Un mois de soins. Voilà plusieurs semaines maintenant que celui que les médias appelaient d’abord "Darius", avant de découvrir son vrai nom, Gheorge, est soigné à l’hôpital Lariboisière, à Paris. A son arrivée, il souffrait de graves lésions crâniennes qui avaient d’abord fait craindre pour sa vie. Ces derniers jours, il était toujours dans le coma, simplement maintenu dans cet état par des médicaments. Aujourd’hui, l’adolescent, qui ne parle pas français, est assisté d’un interprète et d’un surveillant.

>> LIRE AUSSI : L'état de santé du jeune Rom s'améliore

Une information judiciaire a été ouverte. Au moment des faits, son agression avait suscité une vague d’indignation dans toute la France et des réactions politiques parmi les membres du gouvernement. Il avait été retrouvé moribond dans un chariot de supermarché abandonné près de la cité des Poètes à Pierrefitte-sur-Seine. George avait d’abord été enlevé devant ses proches par un groupe de jeunes qui le soupçonnaient d’avoir commis un cambriolage. Une information judiciaire pour tentative d’homicide" et "enlèvement en séquestration" a été ouverte par le parquet de Bobigny. 

>> LIRE AUSSI : Climat tendu dans la cité des Poètes après l'agression d'un jeune Rom