Créteil : un policier se suicide dans les locaux de l'hôtel de police

  • A
  • A
Créteil : un policier se suicide dans les locaux de l'hôtel de police
L'enquête a été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). (Photo d'illustration)@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Un policier qui souffrait de dépression et sortait d'un long arrêt maladie, s'est tiré une balle dans la tête dans les locaux de l'hôtel de police de Créteil, dans le Val-de-Marne.

Un policier s'est suicidé samedi avec son arme de service dans les locaux de l'hôtel de police de Créteil, dans le Val-de-Marne, a-t-on appris dimanche de source proche du dossier.

De retour d'un long arrêt maladie. L'homme, âgé de 44 ans, s'est tiré une balle dans la tête dans un vestiaire situé dans les sous-sols de l'hôtel de police, avant de prendre son service. Son corps a été découvert par des collègues, en début d'après-midi. Père de deux filles de 8 et 11 ans, ce policier souffrait de dépression et sortait d'un long arrêt maladie, a expliqué cette source. "Il n'était autorisé que depuis peu de temps à travailler avec une arme de service", qu'il n'avait pas le droit d'emporter chez lui. "Il devait la déposer chaque soir à son service", a précisé cette source.

Enquête confiée à l'IGPN. Gradé, il travaillait au sein du service chargé de la surveillance des transports en commun, basé à Paris, et qui dispose d'unités délocalisées dans les départements de la petite couronne. L'enquête a été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).