Course-poursuite mortelle à Marseille : "on a eu peur de se prendre une balle"

  • A
  • A
Course-poursuite mortelle à Marseille : "on a eu peur de se prendre une balle"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un homme a été tué par la police au terme d'une course-poursuite sanglante. Un policier a été gravement blessé et une passante a pris une balle.

Nouvel éclat de violence à Marseille dimanche. Un homme qui venait de voler une voiture dans les environs de Fos-sur-Mer a été tué par les forces de l'ordre après avoir gravement blessé un policier qui tentait de l'arrêter. La course-poursuite et la fusillade se sont déroulées sous les yeux des passants encore choqués.

Il fonce et blesse gravement un policier. C'est un déchainement de violence qui a pour origine un simple vol de voiture à Fos-sur-mer. Le malfaiteur a ensuite pris la fuite en direction de Marseille. Un premier barrage de police est dressé à un carrefour. Mais l'homme ne s'arrête pas, fonce sur un policier et lui roule dessus en le laissant avec de multiples fractures. Une course-poursuite s'engage alors jusqu'au port de l'Estaque, à Marseille, où une seconde patrouille se positionne. Mais cette fois l'homme sort alors de son véhicule et ouvre le feu.

>> LIRE AUSSI - Marseille : un homme blesse un policier avant d'être tué par la police

"On a eu peur de se prendre une balle". Un restaurateur marseillais assiste à la scène et l'une de ses clientes est touchée. "Cela a été très dur. Elle a pris un impact de balle à la jambe", raconte-t-il au micro d'Europe 1. " Il y a eu plein de coups de revolver. On s'est baissé quand on a entendu tirer, on a eu peur de se prendre une balle. Nous sommes encore dans une période touristique et tout le monde pouvait se prendre une balle", s'offusque-t-il.

Ce  quartier pittoresque, et ses terrasses bondées dimanche, était sous le choc après le drame. "On sortait justement pour aller sur une terrasse pour manger une glace et on a vu un corps", raconte une passante. "C'est vraiment impressionnant. Quand on voit ça, on a peur de sortir. C'est vraiment grave".

L'homme meurt sous le regard de la foule. D'après les syndicats de police, les trois agents ont tiré en état de légitime défense sur le malfaiteur, très défavorablement connu de services de police. L'homme est mort sur le port de l'Estaque devant des dizaines de témoins.