Coup de filet anti-prostitution dans le Sud

  • A
  • A
Coup de filet anti-prostitution dans le Sud
150 gendarmes, soutenues notamment par quatre équipes cynophiles et un hélicoptère, ont participé à l'opération.@ MAX PPP
Partagez sur :

Huit individus, "mis en cause dans un réseau de proxénétisme" ont été interpellés.

Le coup de filet a été lancé dès les premières heures du jour mercredi matin dans l’Aude et l’Hérault. Avec un objectif : démanteler un réseau de prostitution. Au final, des prostituées et leurs proxénètes présumés ont été interpellés, notamment autour de Béziers.

"Nous avons notifié les gardes à vue et les perquisitions viennent de commencer, l'opération s'est déroulée sans incident", a confirmé en début de matinée le lieutenant-colonel Sylvain Noyau, commandant la section de recherches de Montpellier.

7 personnes de nationalité roumaine et un Français

Les gendarmes languedociens ont précisé que huit individus, "mis en cause dans un réseau de proxénétisme en bande organisée", ont été interpellés, dont sept de nationalité roumaine. Le huitième est Français.

Trois des proxénètes présumés ont été arrêtés dans des campements à Lespignan et Béziers, les cinq autres dans des appartements de Carcassonne, Narbonne et Béziers.

Un impressionnant dispositif policier

En tout, "150 gendarmes ont participé à cette opération qui a notamment été menée avec le concours des militaires du groupement de gendarmerie départementale de l'Hérault, de l'escadron de gendarmerie mobile de Hyères, d'un hélicoptère du détachement aérien de gendarmerie de Hyères et de quatre équipes cynophiles, dont deux spécialisées dans la détection des billets", souligne le communiqué.

Deux analystes de l'office européen de police Europol étaient également présents. Les interpellations ont été menées dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par un juge d'instruction de Narbonne.