Côtes-d'Armor : deux morts et un blessé grave dans un probable drame familial

  • A
  • A
Côtes-d'Armor : deux morts et un blessé grave dans un probable drame familial
La fille a été étouffée par une tierce personne tandis que la mère a ingéré des médicaments. (illustration)@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Une mère et sa fille ont été retrouvées mortes à leur domicile jeudi soir, alors que le père souffre de plaies à l'arme blanche. La justice se penche vers un "crime empathique".

Deux femmes sont décédées et un homme a été grièvement blessé dans un probable drame familial dans les Côtes-d'Armor, a indiqué vendredi soir le procureur de la République de Saint-Brieuc. L'alerte a été donnée jeudi soir par des voisins, dans un hameau de la commune de Plounévez-Quintin. Les secours ont découvert un homme, âgé de 65 ans, encore en vie et gisant dans son sang dans le salon, ainsi qu'une femme de 70 ans déjà morte. Dans une chambre, ils ont découvert le corps sans vie de la fille de cette femme, âgée de 39 ans et gravement handicapée, la tête dans un sac plastique.

La fille meurt étouffée par un tiers. Le pronostic vital de l'homme, conjoint de la mère, n'était plus engagé vendredi soir, a-t-on précisé de même source. Il souffre de deux plaies par arme blanche au cou. Selon le résultat des autopsies, la mère ne portait "ni trace de coup, ni lésion" et son décès est consécutif à l'absorption de médicaments. Sa fille est morte étouffée par action d'un tiers, a indiqué le procureur Bertrand Leclerc. Les décès remonteraient à une période comprise "entre 48 et 72 heures", a-t-il dit.

Un "crime empathique" ? La maison était fermée à clé de l'intérieur et gardée par deux chiens, dont l'un méchant, que les secours ont dû endormir avant d'intervenir, ce qui rend peu probable l'intervention d'un tiers. Vendredi soir, l'homme n'avait pu encore être entendu, mais, en attendant confirmation, l'enquête s'oriente vers un "crime empathique", la mère ayant tué sa fille avant d'essayer de tuer son mari et de se donner la mort, a estimé le procureur.