Corse : un homme abattu à Ajaccio
© MAX PPP

Un homme d'une quarantaine d'années, gérant d'un débit de boisson, a été tué par balles mardi.

L'INFO. Un gérant d’établissement de nuit a été tué par balles mardi à Ajaccio, première victime d'un assassinat en Corse depuis le début l'année, a indiqué le parquet. Dominique Lorenzi, 40 ans, surnommé "L'Indien", a été tué sur le coup à 10h45 à bord d'une voiture sans permis qu'il conduisait près du rectorat, au centre-ville où se déroulait un rassemblement d'enseignants, a indiqué le procureur de la République, Xavier Bonhomme. La victime, qui a été tuée sur le coup, a été atteinte de plusieurs projectiles tirés à l'arme automatique par un commando de deux individus en moto sur le boulevard Pascal Rossini, qui est parvenu à s'enfuir.

La victime connue des services de police. Une douzaine de douilles ont été trouvées sur place. Au moins quatre impacts ont été relevés sur le pare-brise de la petite voiture. Une moto en feu, probablement celle des tueurs selon les enquêteurs, a été découverte peu après dans le bois des Anglais, un quartier proche sur les hauteurs d'Ajaccio. Connu des services de police, Dominique Lorenzi gérait un pub dans la cité balnéaire de Porticcio, le Saint James, sur la rive sud du golfe d'Ajaccio. Il avait auparavant géré des bars de la cité impériale. Déjà entendu par les enquêteurs dans plusieurs dossiers criminels dans la région d'Ajaccio, il n'avait jamais été mis en examen.

Valls réagit. Dans un communiqué, Manuel Valls "condamne fermement cet acte et assure que tous les moyens sont mis en œuvre pour interpeller les auteurs et les déférer devant la Justice". "Cet assassinat renforce plus que jamais la nécessité d’un engagement total de l’Etat à long terme et notamment d’un travail très étroit avec la Justice afin de lutter contre les violences dont la Corse est victime", poursuit le ministre de l'Intérieur.