Corse: des locaux de la police visés

  • A
  • A
Corse: des locaux de la police visés
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une explosion, à la bombonne de gaz, a détruit les locaux d'une unité de la police judiciaire d'Ajaccio.

L'INFO. Un attentat à la bombonne de gaz a détruit les locaux d'une unité de la police judiciaire située à proximité de l’aéroport d'Ajaccio. L'acte n'a pas été revendiqué. Manuel Valls estime que "l’efficacité des services d’enquête dérange manifestement des intérêts établis".

Une explosion dans la nuit. Les locaux du Groupe d’Intervention Régional (GIR) d’Ajaccio, où policiers et gendarmes spécialisés enquêtent sur les questions de patrimoine, et situés à proximité de l’aéroport, ont été en grande partie détruits vers 3 heures, dans la nuit de samedi à dimanche, dans un attentat à l’explosif, selon les informations recueillies par Europe 1. L'enquête a été confiée à la police judiciaire d'Ajaccio et la sous-direction antiterroriste (SDAT) a été saisie.

Un centre d'écoute visé ? Selon les informations fournies par France 3 Corse, l'explosion a ensuite provoqué un incendie qui a entièrement détruit le bâtiment. L'acte, qui n'a pas été revendiqué, semblait dirigé vers le centre d'écoute du GIR, précise le site de la chaîne. Une information qui n'a pas été confirmée à Europe 1. Le service dont les locaux ont été détruits seront immédiatement réinstallés dans de nouveaux locaux avec ses archives informatiques, protégées à distance, a-t-on précisé. mais certains disques durs auraient tout de même été détruits par les flammes, précise-t-on.

Valls condamne avec fermeté. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a réagi dimanche matin, dans un communiqué, en condamnant "avec une très grande sévérité l'attentat commis cette nuit à Ajaccio par le moyen d’une bonbonne de gaz", précise le texte. Le ministre dit apporter "son entier soutien à tous les agents publics qui œuvrent avec courage et détermination, en Corse et sur le continent, contre la criminalité organisée et les dérives mafieuses qui affectent l’île au détriment de son développement économique et social".

Un service trop performant ? Selon le ministre de l'Intérieur, "l’efficacité des services d’enquête dérange manifestement des intérêts établis". Il a fait savoir que "tous les moyens nécessaires seront déployés pour confondre" les responsables de cet attentat.