Coronavirus : premier mort en France

  • A
  • A
Coronavirus : premier mort en France
Le premier des deux patients atteints du nouveau coronavirus en France est décédé, a annoncé mardi à l'AFP la Direction générale de la santé (DGS).@ MAXPPP
Partagez sur :

Le premier patient atteint est décédé mardi à Lille. Le pronostic vital de l'autre patient est engagé.

Le coronavirus a fait sa première victime en France. Un des deux patients atteints du virus est mort, a annoncé mardi la Direction générale de la santé (DGS), confirmant une information de France Inter.

Les pouvoirs publics restent en alerte. Confirmant le décès, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a salué dans un communiqué l'engagement des équipes médicales et soignantes impliquées auprès du patient et de sa famille. La ministre a également tenue à rassurer les Français en assurant qu'il n'y avait "pas de situation nouvelle au regard de l'épidémie" de coronavirus en France, malgré la mort du patient. "Les pouvoirs publics restent en alerte, mais aujourd'hui, au delà de la tristesse que provoque le décès de ce malade, il n'y a pas aujourd'hui de situation nouvelle au regard de l'épidémie dans notre pays", a déclaré la ministre dans les couloirs de l'Assemblée nationale.

>> A lire - Coronavirus : une transmission inquiétante

Il s'agit du premier malade. "Le premier patient hospitalisé est décédé", a confirmé la DGS. L'homme âgé de 65 ans avait dans un premier temps été hospitalisé à Valenciennes à la suite de troubles digestifs. Il avait ensuite été transféré au centre hospitalier de Douai, dans le Nord, le 29 avril, où des troubles respiratoires avaient été détectés. Le 8 mai dernier, un jour après que sa contamination par le nouveau coronavirus ait été confirmée, il avait été placé sous Ecmo (oxygénation par membrane extra corporelle) au CHRU de Lille. La victime avait contracté le virus lors d'un voyage en avril à Dubaï, dans la péninsule arabique, sans que la source ait été précisément identifiée.

>> Vous avez des questions sur le Coronavirus, toutes les réponses sont ici.

Le CHRU de Lille, où sont hospitalisés les deux premiers cas de coronavirus, 930*620

© MAXPPP

L'autre patient dans un état sérieux. Un deuxième cas d'infection par le nouveau coronavirus avait été confirmé le 12 mai 2012. Il s'agit de l'homme qui avait partagé la chambre du premier malade, pendant quatre jours à Valenciennes, alors que la pathologie respiratoire n'avait pas encore été détectée.

>> A lire - Le deuxième malade en réanimation

L'autre patient sous haute surveillance. Depuis, ces deux hommes se trouvaient dans un état particulièrement inquiétant - et le reste donc pour l'autre victime. "Son état reste stable, mais toujours très sérieux", souligne à son propos le CHU de Lille dans un communiqué. Les deux hommes avaient par ailleurs été placés sous haute surveillance pour s'assurer que ce virus proche du Sras ne se transmette à d'autres personnes. Le Pr François Bricaire, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, avait estimé dès la mi-mai que le risque d'extension de la contamination à partir de ces deux patients semblait largement endigué.

>> A lire - Coronavirus : les patients sous haute surveillance

Une nouvelle équipe d'experts en Arabie Saoudite. L'Organisation mondiale de la Santé doit dépêcher une deuxième équipe d'experts en Arabie saoudite pour évaluer les risques liés au coronavirus avant le pélerinage annuel à La Mecque, en octobre. Trente trois cas, dont 17 mortels, ont été recensés dans le royaume, où ce virus proche de celui du syndrome respiratoire aiguë sévère (Sras) est apparu à la fin de l'année dernière. A l'échelle mondiale, le bilan de l'OMS était de 44 malades pour 22 décès, avant l'annonce de la port du malade de Lille.