Coralie Moussu : pas de nouvelles investigations

  • A
  • A
Coralie Moussu : pas de nouvelles investigations
Partagez sur :

Son corps avait été retrouvé dans le Rhône. Une seconde autopsie a été pratiquée.

Une seconde autopsie a été pratiquée sur le corps de Coralie Moussu, dont le corps avait été retrouvé dans le Rhône le 20 décembre dernier, plus d'un an après sa disparition. Selon l'avocat de la famille de la victime, interrogé par le Midi Libre, les conclusions de cette autopsie indiqueraient que la jeune femme ne serait pas morte noyée. Une analyse que ne partagent cependant pas les enquêteurs en charge du dossier, joints par Europe 1.

Selon les informations recueillies par Europe 1, la seconde autopsie a abouti aux mêmes conclusions que la première, celle qui avait réalisée en décembre dernier. Elle n'a révélé aucune fracture et aucune blessure avec arme. Les enquêteurs estiment qu'il n'y a pas là matière à relancer les investigations dans un axe différent.

Coralie Moussu, 32 ans, avait mystérieusement disparu en novembre 2009 à Vénéjean. Vers 9 heures, elle avait déposé sa fille, Lou, chez sa mère. Elle devait venir la reprendre deux heures plus tard, le temps pour elle de réviser avant un concours administratif. Mais elle n'est jamais revenue. Son corps avait été retrouvé dans le Rhône, près de Port-Saint-Louis. Depuis le début de l'affaire, les parents et le frère de la victime sont persuadés que la jeune femme a été victime d’un acte criminel. Alors que les enquêteurs penchent eux pour la thèse du suicide.