Colonna, le berger introuvable

  • A
  • A
Colonna, le berger introuvable
@ Reuters
Partagez sur :

Grâce à ses réseaux, l’assassin du Préfet Erignac est resté quatre longues années en cavale.

Yvan Colonnaa été condamné, en mars 2009, en appel, à la perpétuité avec 22 ans de sûreté pour l'assassinat du préfet Erignac, le crime politique le plus retentissant commis en trente ans de violence politique en Corse.

Le 6 février 1998, le préfet de Corse est tué de trois balles dans la nuque à Ajaccio. Durant l’enquête, en 1999, Yvan Colonna est suspecté. Mais, pourtant surveillé par les policiers, il parvient à s’enfuir et à débuter une cavale. Elle sera longue de quatre ans !

Quatre ans de cavale

Une durée qui peut notamment s’expliquer par les réseaux dont disposait le nationaliste corse sur l'ïle.





Yvan Colonna sera finalement arrêté près d’Olmeto le 4 juillet 2003. Les policiers apprendront alors que, sous le pseudonyme bien français de Thierry, il a vécu presque normalement en cavale.

Il descendait en ville, voyait son fils et restait en contact avec ses proches grâce à une boîte à lettres. Il s'est même déplacé à travers la Corse, allant jusqu'à prendre parfois le train.

Prochaine étape en février 2010

Yvan Colonna a toujours clamé son innocence dans l'affaire Erignac et s'est pourvu en cassation après sa condamnation en appel à la réclusion criminelle à perpétuité le 27 mars 2009.

Cinq personnes, soupçonnées de l'avoir hébergé seront renvoyées devant le tribunal correctionnel de Paris, en février prochain. Yvan Colonnar répondra alors de détention d'armes (un pistolet 9 mm et un chargeur, ainsi que des grenades) retrouvées dans son sac lors de son arrestation par le Raid.