Colmar : il abat sa belle-fille puis se suicide

  • A
  • A
Colmar : il abat sa belle-fille puis se suicide
@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Un homme a abattu sa belle-fille médecin jeudi sur le parking de son lieu de travail. Il a ensuite retourné l'arme contre lui.

Une femme médecin de 38 ans est décédée jeudi. Elles’apprêtait à prendre son service dans une clinique de Colmar en Alsace quand elle a été abattue de cinq coups de feu par son beau-père, révèle le journal L'Alsace.

Il tire cinq fois avant de retourner l'arme contre lui. "Des témoins avaient remarqué un individu qui traînait depuis 7 h 20 devant la clinique", a indiqué jeudi le procureur de la République, Christian de Rocquigny. Quand la médecin est arrivée, elle et son beau-père échangent quelques mots avant qu'il ne sorte une arme à feu et tire sur elle une première fois. La victime à terre, il réitère son geste à quatre reprises. L'homme s'est ensuite tiré une balle dans la tempe. Transporté dans un état critique à l'hôpital, il est rapidement décédé.

Un homme souffrant de troubles psychiatriques. Le procureur, évoquant drame familial, a précisé que l'acte était pour lui prémédité. "Si l’auteur était présent sur les lieux ce jour-là, c’est bien malheureusement dans l’intention de tuer, il n’y a pas de doute à ce sujet", a-t-il avancé. Le tireur, un retraité de 65 ans qui entretenait des relations conflictuelles avec son fils, était décrit par son entourage comme tyrannique et dominateur et présentant des troubles psychiatriques importants jamais traités. Le mobile reste cependant à être clairement déterminé. L’enquête a été confiée au commissariat de police de Colmar.