Collision mortelle à un passage à niveau

  • A
  • A
Collision mortelle à un passage à niveau
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un train et un camion se sont percutés à Saint-Médard, mercredi, faisant deux morts.

Un train et un camion sont entrés en collision mercredi, à une vingtaine de kilomètres au nord de Rennes. L'accident a eu lieu à un passage à niveau à Saint-Médard-sur-Ille, dans l'Ille-et-Vilaine. La collision a fait deux morts, et 39 blessés, dont six sont dans un état grave, a indiqué mercredi la préfecture, qui a déclenché le plan rouge. Selon les pompiers, le bilan est susceptible de s'alourdir.  

Barrière levée

Quelque 170 personnes étaient à bord du TER Rennes-Saint-Malo lors de l'accident qui s'est produit à 17h30, selon la préfecture. Le trafic ferroviaire entre Rennes et Saint-Malo a été interrompu dans les deux sens, a indiqué la SNCF dans un communiqué.

"C'est une collision avec un camion qui transportait un engin de levage et qui est resté coincé sur la voie entre les barrières du passage à niveau", a expliqué Michel Cadot, le préfet de Bretagne. Le conducteur du camion s'est engagé sur la voie ferrée alors que le feu rouge clignotait mais que la barrière n'était pas encore baissée, a raconté un témoin sur Europe 1. Selon un élu local ayant rencontré plusieurs victimes, une fois le camion engagé sur la voie, le chauffeur aurait tenté de faire marche arrière, puis une marche avant tandis que le train le percutait dans un choc violent.

Témoin de la violence du choc, le tracteur du camion a été coupé de sa remorque, projetée à une vingtaine de mètres de là. Le chauffeur du camion est indemne, a indiqué le président de la SNCF, Guillaume Pepy qui s'est rendu sur place dans la soirée.

Une même collision en 2007

Ce n'est pas la première fois qu'un accident se produit à cet endroit. Déjà, le 26 novembre 2007 un poids-lourd chargé de gravier avait été percuté sur le passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille par le TER Rennes-Saint-Malo. L'accident avait fait 40 blessés.

Mais selon le ministre des Transports, Thierry Mariani, la cause de ces accidents n'est pas forcément à chercher du côté du passage à niveau. "Aux passages à niveau, 90% des accidents sont dus à des imprudences", a-t-il dit, avant de rappeler que le chauffeur du poids-lourd impliqué dans l'accident de 2007 a été condamné à de la prison avec sursis pour imprudence.

Le rapport du bureau d'enquêtes sur les Accidents de transport terrestre (BEA-TT) commandé à l'époque avait recommandé des travaux de sécurisation du passage à niveau. Mais d'après le maire de Saint-Médard-sur-Ille, ils n'ont jamais été effectués. Une porte-parole du gestionnaire du réseau ferré RFF a pour sa part indiqué que.des feux avaient été rajoutés devant les barrières pour en améliorer la visibilité.

Nouvelle évaluation de la dangerosité

Une nouvelle étude doit désormais être menée pour déterminer si ce passage à niveau doit être classé comme dangereux.