Collision dans l'Aube : une hypoglycémie du conducteur en cause ?

  • A
  • A
Collision dans l'Aube : une hypoglycémie du conducteur en cause ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'autopsie du conducteur du mini-bus a révélé un faible taux de glucose qui aurait pu générer un malaise avant l'accident. 

INFO. L'autopsie du conducteur du minibus, qui a percuté mardi un poids lourd occasionnant la mort de six personnes, a révélé un faible taux de glucose qui aurait pu générer un malaise hypoglycémique avant l'accident. "Les médecins légistes ont pointé un faible taux de glucose dans son sang qui aurait pu induire un malaise hypoglycémique et ainsi expliquer la perte de contrôle", a indiqué Alex Perrin, le procureur de Troyes lors d'un point de presse.

>> A LIRE AUSSI - Collision dans l'Aube : les jeunes blessés vont quitter l'hôpital 

"Ces résultats permettent d'élaborer une hypothèse de travail qui demande à être affinée par des analyses complémentaires et d'autres expertises, notamment mécaniques, se poursuivent", a-t-il ajouté.Selon lui, le jeune homme de 25 ans "s'était alimenté très légèrement" à l'occasion du pique-nique avec les enfants, "mais n'observait pas le jeûne du Ramadan, contrairement aux rumeurs qui circulent", a affirmé le procureur.

>> A LIRE AUSSI - "C'est notre petite fille, on l'aimait"

Après l'audition des rescapés et des témoins, il apparaît que le minibus s'est progressivement déporté vers la voie de gauche avant de percuter de plein fouet le poids lourd venant en sens inverse, a-t-il indiqué. "Ni l'alcool ni la vitesse ne sont en cause dans cet accident", a-t-il insisté.