Collision dans l'Aube : les jeunes blessés vont quitter l'hôpital

  • A
  • A
Collision dans l'Aube : les jeunes blessés vont quitter l'hôpital
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les trois victimes sont choquées et seront suivies psychologiquement, après l'accident de la route qui a coûté la vie mardi à six personnes.

Ils sont les rescapés de la collision mortelle de l'Aube. Les trois jeunes blessés hospitalisés à Troyes, après l'accident de la route qui a >A LIRE AUSSI - Accident de la route dans l’Aube : que s’est-il passé ?" >coûté la vie mardi à six personnes, dont cinq enfants, vont quitter l'hôpital jeudi. "Leur situation physique n'inspire aucune inquiétude mais ces trois victimes sont particulièrement choquées et vont devoir être suivies psychologiquement", a expliqué Philippe Blua, directeur du centre hospitalier de Troyes lors d'un point presse.

>> A LIRE AUSSI - Accident de la route dans l’Aube : que s’est-il passé ?

"Des dommages physiques extrêmement légers". Les trois blessés, un garçon de 14 ans, une fillette de 10 ans et une animatrice de 21 ans qui avaient été transportés au centre hospitalier après l'accident souffrent de fractures et de contusions multiples mais sans gravité. "Ces patients ont eu des dommages physiques extrêmement légers compte tenu de la violence du choc et des nombreux décès", a souligné Philippe Blua.

>> A LIRE AUSSI - "C'est notre petite fille, on l'aimait"

"Encore très choqués". Pour le docteur Brigitte Brunner qui dirige les urgences psychiatriques, "les rescapés sont encore très choqués et ont peu de souvenirs de ce qui s'est passé".Les enfants sont encore plus choqués par la disparition des autres enfants que par les circonstances de l'accident. Ils ont notamment du mal à verbaliser les choses et le dessin sera utilisé par les psychologues qui vont les suivre, a ajouté la psychiatre. "Le risque est qu'ils développent un sentiment de culpabilité par rapport au nombre de victimes", a-t-elle souligné.