Cocaïne volée au Quai des Orfèvres : un prévenu accuse le policier Guyot

  • A
  • A
Cocaïne volée au Quai des Orfèvres : un prévenu accuse le policier Guyot
C'est la première fois que l'un des mis en cause dans cette affaire accuse le policier, qui conteste les faits qui lui sont reprochés.@ AFP
Partagez sur :

L'un des principaux prévenus au procès de la cocaïne du "36" a pour la première fois affirmé que le policier avait "sorti" les 52 kilos et assuré qu'il n'était pas un informateur.

L'un des principaux prévenus au procès de la cocaïne du "36", Farid Kharraki, a pour la première fois affirmé que c'est le policier Jonathan Guyot qui a "sorti" les 52 kilos et assuré qu'il n'était pas un informateur. C'est la première fois que l'un des mis en cause dans cette affaire accuse le policier, qui conteste les faits qui lui sont reprochés.

Le "tonton de personne". "Je suis le tonton de personne", a déclaré Farid Kharraki, alias "Robert". "On met ma vie en danger. Moi, je peux plus entendre tout ça", a-t-il affirmé, "ça met ma vie en danger, et la vie de mes frères et sœurs". "La cocaïne a été sortie par Jonathan Guyot", a-t-il affirmé, expliquant avoir mis le policier en relation avec des trafiquants, et avoir touché "un peu d'argent" pour ce rôle d'"intermédiaire".

Il avait jusqu'alors uniquement reconnu son implication dans du trafic de cannabis avec le policier de 36 ans. Après cette déclaration inédite, l'audience a été suspendue pour un quart d'heure.