Claude Moniquet s'inquiète des ceintures d'explosifs retrouvées à Bruxelles

  • A
  • A
Claude Moniquet s'inquiète des ceintures d'explosifs retrouvées à Bruxelles
@ Europe 1
2 partages

Le spécialiste du terrorisme Claude Moniquet s'est inquiété, vendredi, de la présence de ceintures d'explosifs inutilisées dans l'appartement bruxellois.

INTERVIEW

"Pourquoi a-t-on retrouvé trois gilets inutilisés ?", s'est interrogé Claude Moniquet, vendredi, au micro d'Europe Soir. Au cours de la perquisition effectuée dans un appartement à Bruxelles début décembre, dans lequel la police belge a notamment décelé un empreinte digitale de Salah Abdeslam, trois ceintures d'explosifs vides ont en effet été retrouvées. La découverte de cet appartement "confirme le rôle très central de Bruxelles dans la préparation technique des attentats", a jugé le spécialiste du terrorisme.

Deux hypothèses. Pour Claude Moniquet, il est peu probable que les terroristes prennent le temps de coudre plus de ceintures que de nécessaire. "Est-ce que ça veut dire qu’un autre attentat est en préparatifs, ou est-ce que ça veut dire que trois personnes devaient se joindre à l’équipe de Paris et, pour une raison X, n’ont pas pu le faire ?", s'est-il inquiété. "Ce surnombre reste à expliquer."

Salah Abdeslam en Europe ? Selon Le Soir, l'appartement aurait pu servir de planque à Salah Abdeslam, en fuite depuis les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier. Une supposition à laquelle adhère Claude Moniquet : "L’empreinte de Salah Abdeslam, qui a sans doute été laissée après les attentats, au début de sa cavale". Pour cet ancien de la DGSE, il y a peu de chance que Salah Abdeslam se trouve toujours à Bruxelles, "mais en Europe, c'est une hypothèse qui peut se vérifier".