Cinq djihadistes arrêtés à Roissy

  • A
  • A
Cinq djihadistes arrêtés à Roissy
@ REUTERS
Partagez sur :

Certains sont suspectés d'avoir voulu s'en prendre au recteur de la Grande mosquée de Paris.

Les responsables du renseignement parlent d'interpellations majeures. Cinq personnes, dont une femme, ont été arrêtés lundi et mardi, dans une enquête sur une présumée filière d'acheminement de combattants islamistes dans la zone pakistano-afghane.

Un locataire inconnu

Selon les informations recueillies par Europe 1, tout est parti d'un foyer situé dans le 13e arrondissement de Paris. Juste avant l'été, un locataire quitte sa chambre en laissant derrière lui de la propagande islamiste et des appels à la guerre sainte.

L'homme est inconnu des services de police. Mais la Brigade Criminelle et la Direction centrale du renseignement intérieur découvrent qu'il voyage souvent à l'étranger, au Mali, ou dans le sultanat d'Oman. Il a même tenté, une fois, d'entrer en Iran.

Interpellé à sa descente d'avion

Lundi, le suspect est expulsé d'Egypte, avec un autre islamiste. Ils sont arrêtés par la police, à leur descente d'avion. Deux autres français, eux aussi d'origine algérienne, sont arrêtés dans la foulée. De même que l'épouse ivoirienne du suspect. Les cinq personnes sont en garde à vue.

On les soupçonne d'avoir acheminé des candidats ou d'être eux mêmes allés se former au Jihad, à la frontière du Pakistan et de l'Afghanistan. D'après les enquêteurs, le principal suspect avait clairement indiqué à son entourage qu'il voulait assassiner le recteur de la mosquée de Paris. C'est d'ailleurs pour cela que Dalil Boubakeur bénéficie depuis la rentrée d'une protection policière rapprochée.