Cinq croix gammées taguées sur des magasins casher à Créteil, Collomb condamne

  • A
  • A
Cinq croix gammées taguées sur des magasins casher à Créteil, Collomb condamne
Gérard Collomb exprime sa "profonde indignation".@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Des inscriptions antisémites ont été découvertes sur les devantures de magasins à Créteil, en région parisienne.

Des croix gammées ont été taguées sur les devantures de deux magasins d'alimentation casher à Créteil, dans le Val-de-Marne, a-t-on appris mercredi de source policière, un acte qui a provoqué "l'indignation" du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Les commerçants de ces deux enseignes mitoyennes, situées dans un centre commercial de Créteil, "ont découvert les cinq croix gammées", taguées en rouge sur les rideaux métalliques de leurs commerces, à l'heure de l'ouverture, a précisé cette source policière.

"Profonde indignation" de Collomb. Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur a fait part de sa "profonde indignation" face à ces "inscriptions antisémites" sur les devantures des magasins "Hyper Cacher" et "Promo Stock". Selon le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme, "les auteurs ont souhaité marquer à leur manière l'anniversaire de l'attentat antijuif" de l'HyperCasher de Vincennes "à l'approche de la commémoration de ce crime odieux", au cours duquel quatre juifs avaient été tués le 9 janvier 2015.

"Intolérable" pour le Crif. "Les croix gammées sur les devantures de plusieurs magasins cacher à Créteil sont intolérables", a réagi pour sa par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Pour son président Francis Kalifat, "au-delà des condamnations légitimes dont celle du ministre de l'Intérieur, le Crif attend que les auteurs de ces profanations soient appréhendés et lourdement sanctionnés."