Cinq blessés à Disneyland Paris

  • A
  • A
Cinq blessés à Disneyland Paris
Un élément du décor de l'attraction le "Train de la Mine" s'est décroché au passage du wagon@ MAXPPP
Partagez sur :

Un morceau de décor est tombé lundi sur un wagon du "Train de la mine", faisant cinq blessés.

La fête a tourné court à Disneyland Paris. Cinq personnes ont été blessées lundi, dont une grièvement, dans un accident survenu sur le parcours du "Train de la mine", aussi appelé Big Thunder Mountain, l'une des principales attractions du parc.

Un morceau de décor de l'attraction du "Train de la mine" s'est détaché et est tombé sur le rail de l'attraction, percutant le train qui arrivait, explique un porte-parole de Disneyland Paris au micro d'Europe 1. Les raisons de l'accident sont pour le moment inconnues. "Un morceau de fibre de verre et de bois est tombé vers 14h50 sur un wagon dans lequel avaient pris place 25 personnes", précise Le Parisien, touchant à la tête un homme âgé de 38 ans qui a été grièvement blessé et hospitalisé à Paris.

Mardi, le pronostic vital de l'homme, qui souffre d'un traumatisme crânien, n'était "pas engagé".

Le train de la Mine fermé jusqu'à nouvel ordre

Quatre autres personnes ont été blessées légèrement et soignées sur place, a indiqué le cabinet préfectoral. Elles sont ensuite retournées jouer sur place, selon la porte-parole de Disneyland.

L'attraction devrait rester fermée au moins jusqu'à la fin de la semaine, selon différents responsables syndicaux. Même si c'est le préfet de Seine-et-Marne qui doit donner son feu-vert pour la réouverture du site, la direction d'Eurodisney veut continuer ses propres investigations.

Les techniciens choqués

La chute de ce bout de décor, un rocher, reste d'autant plus inexplicable que les décors sont inspectés scrupuleusement tous les jours, d'après la direction et les syndicats. Les techniciens sont très choqués et ne comprennent pas les raisons de l'accident. "Ils se posent des questions : est-ce qu'on a fait suffisamment, est ce qu'on était assez nombreux", rapporte Patrick Maldidier, délégué Unsa et agent de maintenance depuis 16 ans à Disneyland Paris, au micro d'Europe 1.

"Là c'est une obsession parce qu'on a des enfants comme clientèle. On les voit courir parmi nous, des petits bambins, on peut pas se dire là c'est pas grave (...). Chacun est motivé, ne serait-ce que moralement, à ce que ces enfants-là n'aient pas d'accident", poursuit le délégué syndical.

Jamais le parc Disneyland Paris n'avait connu un tel accident. Le train de la Mine, qui existe depuis presque 20 ans, avait été entièrement rénové il y a deux ans. D'autres incidents avaient eu lieu ailleurs dans le parc : un incendie s'était déclaré sur le toit d'une montagne russe, et un employé s'était noyé l'an dernier en se retrouvant noyé sous une barque. Mais c'est la première fois que les des clients sont directement victimes d'un accident.