Le jeune homme interpellé pour avoir tiré jeudi avec une carabine à plomb en direction de personnes réunies dans un cimetière de Pau lors d'un enterrement a été libéré jeudi soir, le parquet estimant qu'il n'avait pas agi intentionnellement, a-t-on appris vendredi auprès de la police. "Une reconstitution a été faite et il apparaît que depuis la fenêtre de l'appartement" qui donne sur le cimetière "se trouve en face un gros cèdre sur lequel le jeune disait tirer" et qui empêchait "de voir les personnes réunies", a-t-on indiqué de même source.

Le jeune homme qui, selon la police "n'est pas fou et jouit de toutes ses facultés mentales", a été libéré jeudi en fin de soirée sur décision du parquet estimant, selon le journal Sud Ouest qu'"il n'y a pas de preuves suffisantes qu'il ait voulu porter atteinte à ces personnes".