Christopher: la piste criminelle écartée

  • A
  • A
Christopher: la piste criminelle écartée
@ CAPTURE ECRAN MAIRE DE CHAMPHOL
Partagez sur :

L’autopsie révèle que le petit garçon s’est "très vraisemblablement" noyé par accident.

Le petit Christopher, retrouvé mort vendredi dans une rivière d'Eure-et-Loir 15 jours après sa disparition, n'a pas subi de violences et s'est "très vraisemblablement" noyé par accident, a déclaré lundi le procureur de Chartres citant les premières conclusions de l'autopsie.

"Les premiers éléments recueillis lors de l'autopsie", pratiquée lundi à Tours, "précisent une absence totale de violence, ni externe ni interne, ainsi que l'absence totale de bleus sur le corps de l'enfant" de neuf ans, a déclaré le procureur Philippe Peyroux, écartant ainsi toute piste criminelle.

Il a essayé de traverser la rivière

"Très vraisemblablement, ce petit garçon qui ne savait pas nager a voulu traverser la rivière, a glissé au bord de la rivière et est tombé dans l'eau froide", a-t-il ajouté. "On peut considérer que tout paraît compatible avec une noyade intervenue peu après sa fugue", le 29 octobre dernier d'un foyer de Champhol, près de Chartres. Des analyses complémentaires vont être diligentées mardi ou mercredi pour tenter de préciser l'heure de l'accident.

Christopher, un enfant psychologiquement instable, s'était enfui du Centre départemental de l'enfance de Champhol en empruntant un vélo. D'importantes recherches avaient été lancées dans les heures et les jours qui ont suivi. En vain. Son corps a été retrouvé vendredi dernier dans des branchages dans les eaux de l'Eure à hauteur de Saint-Prest, commune voisine de Champhol.