Chine : on peut tout acheter en prison

  • A
  • A
Chine : on peut tout acheter en prison
@ REUTERS
Partagez sur :

Les gardiens vendait de tout, y compris le double des clefs des cellules.

Une prison du nord de la Chine est devenue, à force de corruption, un véritable supermarché pour les détenus. Une enquête dans la prison de la province du Hebei a permis de révéler que les gardiens arrondissaient largement leurs fins de mois en vendant au prix fort aux prisonniers des chiens de race, dont des chow-chow, des bouteilles de spiritueux ou des smartphones pour surfer sur l'internet, a rapporté l'Oriental Morning Post. Mieux, certains détenus avaient même pû se procurer des doubles des clés de leurs cellules, a indiqué pour sa part le Shanghai Daily.

L'enquête a été ouverte après l'évasion d'un détenu qui avait déclenché en septembre une vaste chasse à l'homme impliquant des centaines de policiers. Des responsables ont invoqué la vétusté de l'établissement construit il y a 40 ans dans la ville de Shenzhou où sont détenus quelque 3.000 prisonniers et qui connaît des coupures d'électricité rendant inopérant son système anti-évasion.

Les autorités ont annoncé l'arrestation des gardiens et la fermeture prochaine de l'établissement dont les détenus seront transférés vers une prison actuellement en construction non loin.