Chelles : le chauffard écroué

  • A
  • A
Chelles : le chauffard écroué
Selon une source policière, l'auteur des faits était sous l'emprise de l'alcool.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'homme a été mis en examen pour homicides et blessures involontaires. Il risque 20 ans de prison.

Le chauffard qui a tué trois personnes ce week-end à Chelles, a été mis en examen et écroué lundi pour homicides et blessures involontaires, avec les circonstances aggravantes de "conduite en état alcoolique" et de "conduite malgré annulation du permis de conduire" qui peuvent lui valoir jusqu'à 20 ans de prison.

Le chauffard était ivre

Agé de 44 ans, le chauffard conduisait en état d'ivresse et sans permis. Il a été interpellé ainsi que sa fille de 21 ans qui se trouvait à ses côtés dans la voiture au moment du drame. Selon une source policière, l'auteur des faits est "connu des services de police pour conduite sous l'emprise de l'alcool et pour rébellion". Selon les informations d'Europe 1, le chauffard avait 2.5 grammes d’alcool par litre de sang quatre heures après l'accident, soit cinq fois la dose au-delà de laquelle un automobiliste ne doit plus prendre le volant.

L'automobiliste a percuté samedi vers 19h45 un abri de bus à Chelles, en Seine-et-Marne, tuant trois personnes et en blessant trois autres, a-t-on appris de source judiciaire. Selon les informations recueillies par Europe 1, une mère de 28 ans et sa fille âgée de trois ans sont décédées. Le père de l'enfant, âgé de 36 ans, a eu une jambe cassée. La troisième victime est l'oncle de l'enfant, a-t-on appris dimanche.

"Même des verres en plastique dans le coffre"

Sa fille, présente lors de l'accident, a paradoxalement vécu la mise en examen du chauffard avec soulagement. Car l'alcool semblait occuper une place prépondérante dans la vie de son père. "Quand on va faire les courses, il achète toujours une bouteille de whisky" pour en boire dès la sortie du magasin, témoigne-t-elle.

"Il a même des verres en plastique dans le coffre de la voiture", raconte sa fille :

"Je me suis retourné et j'ai entendu "boum"

Maxime était sur le lieu du drame lorsque l'accident s'est produit. "J'ai vu une Suzuki arriver à fond, à 110 ou 120 km/heure", raconte-t-il sur Europe 1. "J'ai vu que la voiture arrivait vraiment vite mais le chauffeur ne faisait pas de zigzag, il roulait extrêmement droit", ajoute-t-il.

"Puis, je me suis retourné et j'ai entendu "boum". On a vite couru, j'ai regardé et là j'ai vu tout le monde crier", se souvient Maxime, précisant qu'"il y avait quelqu'un qui était par terre avec du sang à la tête. Au total, il y a cinq personnes qui ont été touchées".

"On a vu une poussette coincée en dessous de la voiture" :

Le sous-préfet de Meaux, Jean-Noël Humbert, s'est rendu sur le lieu de l'accident. L'enquête a été confiée au commissariat de Chelles.