Charline et Julie : la ravisseuse "sous mauvaise influence"

  • A
  • A
Charline et Julie : la ravisseuse "sous mauvaise influence"
Le meilleur ami de Noélie, recherchée pour l'enlèvement des deux fillettes, l'appelle à se rendre.@ EUROPE 1 - FRANCOIS COULON
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">TEMOIGNAGE E1</CUSTOM> - Le meilleur ami de Noélie, recherchée pour l'enlèvement, l'appelle à se rendre.

La semaine dernière encore, Patrice a vu Noélie et Eddy dans la maison du père de la jeune femme de Thorée-les-Pins, dans la Sarthe. Cette maison où le couple a séquestré quelques jours plus tard Charline et Julie. Alors que la police est sur leurs traces, le meilleur ami de la jeune femme l’exhorte à se rendre.

"Le shit ça marchait pour lui"

Patrice, père d'une petite fille, assure que son amie est sous l'influence de son compagnon. "C'est lui qui décide. Elle ramenait l'argent et c'est lui qui gérait", dit-il. Et si Noélie travaille comme secrétaire, Eddy, lui, gagne sa vie en vendant de la drogue, affirme l'ami de la jeune femme. "Ses revenus à lui sont plus illégaux. Le shit ça marchait pour lui, il avait un bon revenu", croit savoir Patrice.

"Ils sont dans une impasse" :

Pour Patrice, il ne fait pas de doute que Noélie est battue par son compagnon. "Une fois, elle avait une marque au thorax. Et elle n'a pas nié que les coups venaient d'Eddy. Il était violent même quand elle était enceinte", indique-t-il.

Un enlèvement "pour gagner de l'argent"

Le meilleur ami de la jeune femme tente encore de comprendre ce qui a poussé le couple à enlever et à séquestrer deux fillettes pendant plusieurs heures. Selon lui, "ça ne peut être que pour gagner de l'argent". "Je ne vois pas d'autre raison", dit encore Patrice.

Recherché par la police, l'étau se resserre autour du couple. Les enquêteurs les recherchent dans la Sarthe et les Hauts-de-Seine. D’après les informations d’Europe 1, les enquêteurs ont mis en place une souricière à Gennevilliers, là où résident les kidnappeurs présumés. D’autres points de chutes potentiels du couple sont également surveillés, notamment dans la Creuse. Mais pour Patrice, "se rendre serait la meilleure solution". "Ils sont dans une impasse", conclut-il.