Charlie Hebdo : une nouvelle vidéo des Kouachi diffusée

  • A
  • A
Charlie Hebdo : une nouvelle vidéo des Kouachi diffusée
@ Capture YouTube
Partagez sur :

Alors qu’un nouveau numéro de Charlie Hebdo s’apprête à inonder les kiosques, une nouvelle vidéo de la fuite des auteurs de l’attentat émerge.

Des tueurs au sang-froid, calmes jusque dans leur fuite, dans les secondes qui suivent leur forfait. Voici ce que nous donne à voir une nouvelle vidéo de la fuite des frères Kouachi, juste après leur attentat sanglant contre Charlie Hebdo. Ce film d’une durée 1’41 minute, capturé par des témoins depuis les étages d’un immeuble proche de la rédaction du journal, a été relayé mardi par des médias étrangers, dont la chaîne britannique d’information en continue SkyNews.  

Une minute avant de démarrer la voiture. On y voit les deux hommes, cagoulés et armés de leur fusil d’assaut, retrouver la Citroën C3 noire avec laquelle ils ont pris la fuite. L’un ouvre la portière côté conducteur, l’autre fait le tour de la voiture pour se rendre côté passager. Le calme des deux hommes est saisissant. Plutôt que de se ruer sur le volant de la Citroën, le premier homme fait marche arrière puis se place au centre de la chaussée. Il crie trois fois, en faisant un tour sur lui-même, le poing levé : "on a vengé le prophète Mohammed'.

>> LIRE AUSSI - Charlie Hebdo : l'effroyable attentat

Pendant ce temps, l’autre frère Kouachi, est revenu vers lui. Il sort un chargeur de Kalachnikov d’un gilet de combat arnaché sur son torse et fait recharger son arme par son frère. Puis, les deux hommes embarquent dans leur voiture. Cela fait alors environ une minute que les deux hommes ont quitté les locaux de Charlie Hebdo.

Une vingtaine de coups de feu. Ils s’engagent alors dans l’Allée verte, en direction du boulevard Richard Lenoir, et tombent nez-à-nez avec un véhicule de police. Toujours aussi calmement, les terroristes sortent de leur voiture et ouvrent le feu. On entend une vingtaine de détonations. Les policiers font marche arrière jusqu’au boulevard, en percutant avec leur pare-choc une voiture garée sur la voie.

>> LIRE AUSSI - Charlie Hebdo : Ahmed Merabet inhumé à Bobigny

On distingue également la voix d’un policier qui semble donner l’alerte : "on a tiré sur un véhicule d’un collègue. Boulevard Richard Lenoir, boulevard Richard Lenoir ". Deux derniers coups de feu se font entendre lorsque la Citroën noire arrive au niveau du boulevard, à hauteur de la voiture de police. Puis les frères Kouachi disparaissent. Quelques minutes plus tard, c’est sur cette même artère que les terroristes vont abattre froidement le policier Ahmed Merabet. On connait la suite.

>> LIRE AUSSI - Charlie Hebdo : les frères Kouachi tués dans l'assaut