Charles Pieri arrêté en Corse

  • A
  • A
Charles Pieri arrêté en Corse
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'ancien dirigeant nationaliste corse a été interpellé dimanche en possession d'armes.

L'ex-dirigeant nationaliste corse Charles Pieri a été interpellé tôt dimanche dimanche à San-Gavino-di-Carbini en Corse-du-Sud. En possession de deux pistolets Glock 9 mm et de faux documents, il a été placé en garde à vue, a précisé le parquet de Paris.

Le dernier chef historique vivant du FLNC était hébergé au domicile de sa compagne, qui a également été appréhendée et placée en garde à vue. Charles Pieri était activement recherché par la police depuis mars pour non respect de ses obligations liées à sa liberté conditionnelle.

"ll ne s'agit que d'une exécution de peine"

Transféré dans un premier temps dans les locaux du commissariat d'Ajaccio, il devait être déféré devant un magistrat chargé de lui notifier son placement en détention. "ll ne s'agit que d'une exécution de peine puisqu'il lui restait huit mois à effectuer et qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt", a déclaré son avocat, Me Eric Barbolosi. "Quant aux deux armes saisies, il reste à prouver qu'elles sont bien à lui", d'après l'avocat.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie du dossier. L'ancien chef putatif de la Cuncolta Indipendentista, la vitrine légale du FLNC canal historique pour le secteur de la Haute-Corse, avait été condamné en 2006 lors de son procès en appel à huit ans de prison pour "extorsion de fonds, abus de biens de sociaux". Deux chefs en relation avec une entreprise terroriste. Libéré en juillet 2009 après avoir effectué les deux-tiers de sa peine, il avait été astreint à un contrôle judiciaire lui interdisant notamment de se rendre en Corse.