Charente : trois blessés graves dans un drame familial dont l'agresseur se suicide

  • A
  • A
Charente : trois blessés graves dans un drame familial dont l'agresseur se suicide
Le Centre hospitalier de Poitiers. @ GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

Les victimes, grièvement atteintes, ont été transférées au Centre hospitalier de Poitiers. Le pronostic vital du sexagénaire, atteint au thorax, était engagé.

Trois personnes, dont un enfant de 12 ans, ont été grièvement blessés à coups de couteau samedi soir près de Cognac (Charente), dans un vraisemblable drame familial dont l'agresseur s'est donné la mort par la suite, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

A la recherche de sa belle-fille ? Samedi vers 21h, un homme d'une cinquantaine d'années a fait irruption dans une maison d'Angeac-Champagne, dans l'ouest du département, apparemment à la recherche de son ex-belle fille, la fille de son ex-femme, a-t-on précisé de source proche de l'enquête. Il ne l'y a pas trouvée, mais a agressé à coups de couteau trois personnes présentes, un couple d'une soixantaine d'années ainsi qu'un enfant de 12 ans sous leur garde ce soir-là, le fils de son ex-belle fille, a-t-on précisé auprès du parquet d'Angoulême. Un bébé et un enfant de 8 ans, également dans la maison, n'ont pas été agressés.

Un pronostic vital engagé. L'agresseur a ensuite pris la fuite, et un dispositif a été mis en place dans la nuit par gendarmes et policiers pour le localiser, et surveiller les endroits où il serait susceptible de se rendre. Vers 5h45, les policiers ont investi son domicile à Cognac, et ont découvert le corps sans vie de l'homme, qui avait visiblement mis fin à ses jours avec un fusil de chasse, a-t-on précisé de même source, confirmant une information de plusieurs médias locaux. Les victimes, grièvement atteintes, ont été transférées au Centre hospitalier de Poitiers.

Le pronostic vital du sexagénaire, atteint au thorax, était engagé, tandis que l'enfant, blessé à l'abdomen, serait hors de danger dimanche, de même que la femme blessée au thorax et à la main. Une double enquête, pour tentatives d'assassinat et recherche des causes de la mort, a été confiée à la gendarmerie.