Chantage à la "sextape" contre Valbuena : Cissé ressort libre de sa garde à vue

  • A
  • A
Chantage à la "sextape" contre Valbuena : Cissé ressort libre de sa garde à vue
@ AFP PHOTO / LOIC VENANCE
Partagez sur :

La garde à vue du footballeur, commencée mardi matin, a été levée, a annoncé en fin de journée le parquet de Versailles. Djibril Cissé a été laissé libre dans le cadre de cette enquête pour "tentative d'extorsion de fonds" aux dépens de Mathieu Valbuena. 

La garde à vue du footballeur, commencée mardi matin, a été levée, a annoncé en fin de journée le parquet de Versailles, dans les Yvelines. L'ancien attaquant de l'équipe de France a été laissé libre, sans être présenté à un juge, dans le cadre de cette enquête pour "tentative d'extorsion de fonds" aux dépens de l'international français Mathieu Valbuena.

Trois personnes encore gardées à vue. Mardi matin, trois autres personnes ont été placées en garde à vue en même temps que l'ex-attaquant de l'équipe de France. Djibril Cissé n'était pas considéré comme l'initiateur du chantage présumé mais connaît les autres personnes interpellées, a précisé une source proche du dossier. 

L'ex-joueur de l'OM, 34 ans, avait été arrêté à son domicile parisien et placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Versailles avec une autre personne, selon une source proche de l'enquête. Deux autres individus ont été arrêtés à Marseille, ville où a longtemps joué Mathieu Valbuena et où se déroulent leurs gardes à vue. 

Que sait-on sur cette sextape ? Ils sont suspectés d'avoir tenté de soutirer de l'argent au milieu offensif de l'Olympique lyonnais. Au cœur de cette affaire, une vidéo intime qui aurait été tournée par Mathieu Valbuena, en compagnie d'une jeune femme, qui ne serait pas sa compagne. Toutefois, les enquêteurs tentent pour l'instant de vérifier si cette vidéo existe bel et bien.