Centrale nucléaire du Blayais : un travailleur a reçu une poussière radioactive au visage

  • A
  • A
Centrale nucléaire du Blayais : un travailleur a reçu une poussière radioactive au visage
Le travailleur a reçu plus du quart de la dose de radioactivité tolérée pour une année complète.@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

L’incident s’est produit lors d’un chantier de maintenance à la centrale, sur le site du réacteur n°2 qui était alors à l’arrêt.

L'incident a eu lieu au cours d'une opération de maintenance. Lundi 10 avril, alors qu'un ouvrier de la centrale nucléaire de Blayais effectue des opérations de maintenance autour du 2e réacteur, il reçoit une poussière radioactive au visage. Chaque année, les quatre réacteurs sont mis à l'arrêt chacun leur tour afin d'effectuer ces opérations, ou tout simplement les recharger en combustible, relate France Bleu. 

Contrôlé à la sortie de la centrale. Ce jour-là, le travailleur s'affaire, avec des collègues, sur le réacteur n°2 qui est arrêté depuis le 18 février. Comme lors de chaque intervention, les employés sont protégés contre l'exposition radioactive sur le site. Ils sont également contrôlés systématiquement à leur sortie en passant par des portiques de sécurité. Si l'alarme reste silencieuse, c'est qu'il n'y a rien à signaler. 

Une poussière sur son visage. Seulement voilà, lorsque l'homme traverse le portique, celui-ci se met à sonner. Rapidement pris en charge par les services de radioprotection, on lui détecte une poussière radioactive sur le visage. Retirée à l'aide d'une lingette, la poussière est envoyée en analyse, pour établir le niveau de radioactivité auquel le salarié a été exposé. L'homme, quant à lui, est autorisé à rentrer chez lui en attendant les résultats d'analyse. 

Un événement significatif. Résultat : le travailleur a reçu plus du quart de la dose de radioactivité tolérée pour une année complète pour un travailleur du nucléaire selon EDF. La direction de la centrale du Blayais a déclaré cet événement significatif pour la radio protection de niveau 1 sur l'échelle de l'INES (échelle internationale de classement des événements nucléaires) qui en compte 7, précise le site de la radio.

La centrale nucléaire du Blayais, située en Gironde dans la commune de Braud-et-Saint-Louis, est en service depuis 1981 et gérée par EDF.