Carcassonne : cinq jeunes meurent dans un accident

  • A
  • A
Carcassonne : cinq jeunes meurent dans un accident
La deux-fois-deux-voies entre Carcassonne et Trèbes, non loin de l'A61 qui va jusqu'à Narbonne et la Méditerranée, était alors très chargée, mais c'est surtout une vitesse excessive qui semble responsable du drame, ont ajouté les policiers.@ Max PPP
Partagez sur :

Les victimes étaient âgées de 18 à 25 ans. Une personne a été très grièvement blessée samedi.

L'INFO. Cinq personnes ont été tuées et une autre très grièvement blessée samedi après-midi à la sortie de Carcassonne, quand leur voiture a mal négocié un virage et s'est encastrée dans un pilier en béton, ont indiqué les policiers et les pompiers. La deux-fois-deux-voies entre Carcassonne et Trèbes, non loin de l'A61 qui va jusqu'à Narbonne et la Méditerranée, était alors très chargée, mais c'est surtout une vitesse excessive qui semble responsable du drame, selon les policiers.

carcassonne 930

© Max PPP

Trois hommes et trois femmes. L'accident est survenu peu avant 17 heures. L'occupant du véhicule, qui a survécu, a été transporté dans un état critique à l'hôpital. Il est le seul à avoir été éjecté de la Peugeot 406, unique véhicule en cause. Il a été donné pour mort dans un premier temps, mais a été réanimé. Les autres sont restés incarcérés dans la voiture, qui a été pulvérisée sous le choc, ont précisé les policiers. Les victimes sont en cours d'identification, mais seraient, selon les premières constatations, des habitants de Trèbes, commune de l'aire urbaine de Carcassonne. Il s'agirait de trois hommes et trois femmes ayant entre 18 et 25 ans.Trois d'entre elles seraient également de la même famille.

"Elle roulait comme une balle". Des prélèvements devraient dire si l'alcool a joué un rôle dans l'accident. Mais il semble surtout que la voiture ait abordé à trop vive allure, et sur la voie de gauche, un virage à gauche sur une portion en S. Elle est allée tout droit et s'est fracassée sur un pilier. Un motard a également constaté que le véhicule roulait trop vite. "Moi, j'étais sur la ligne droite, je roulais tranquillement. Je me baladais. Jusqu'au moment où j'ai vu arriver cette voiture dans mon rétroviseur. Elle roulait comme une balle et, juste dans la courbe à droite, elle a fait une embardée avant de frapper de plein fouet les piliers du portail d'entrée de la casse-autos", a-t-il raconté à Midi Libre.

Le sous préfet de Limoux en charge de la sécurité routière dans l'Aude s'est également rendu sur place. "Ce sont des gens très jeunes et c'est un drame qui aurait pu être évité. Là, il semble que la vitesse, qui est la première cause des accidents mortels avec l'alcool, était très excessive, à plus de 120 km/h au lieu des 90 km/h autorisés", a-t-il affirmé au quotidien régional.