"C’est une étape importante"

  • A
  • A
"C’est une étape importante"
@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Le mandat d’arrêt international réjouit l'oncle de Sophie Toscan du Plantier.

Treize ans après le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, un juge français vient de lancer un mandat d’arrêt international à l’encontre d’un journaliste anglais, principal suspect dans cette affaire. Le juge d’instruction a en effet découvert des contradictions entre le témoignage d’un témoin et celui du principal suspect, Ian Bailey.

En Irlande, les confrontations n’existent pas. Il n’y en aurait donc pas eu. D’autant plus que le journaliste ne peut plus être interrogé dans son pays. Voilà pourquoi il est essentiel que le jeune homme soit transféré en France.

Pour l’oncle de Sophie Toscan du Plantier, ce mandat d’arrêt international est une "étape importante". "C’est le premier signe tangible d’une prise de responsabilité par les autorités judiciaires françaises", explique-t-il.

"Même si cela va prendre des mois, c’est le prix à payer" : <iframe class="video" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/21636298" frameborder="0"></iframe>

Reste que de faire venir Ian Bailey en France risque de prendre du temps. Une question de patience pour la famille de la victime.