Côtes-d'Armor :brulés par un flambeau lors d'un spectacle d'école

  • A
  • A
Côtes-d'Armor :brulés par un flambeau lors d'un spectacle d'école
@ AFP
Partagez sur :

Deux jeunes enfants et deux enseignants ont été brûlés lors du spectacle de l'école privée de Corlay, dans les Côtes-d'Armor.

L’INFO. Et la fête a viré au tragique. Vendredi dernier, deux enfants et deux enseignants ont été brûlés lors d'un spectacle d'école à Corlay (Côtes-d'Armor) par un "retour de flamme" occasionné à l'allumage d'un flambeau, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Saint-Brieuc. Le spectacle, organisé par l'école privée dans la salle des fêtes de la commune, "faisait monter des enfants sur une scène", sur laquelle avaient été placés des flambeaux, a indiqué Patrick Lewden, le magistrat de permanence au parquet.

"Il y a eu un retour de flamme sur l'un des enfants". "Malheureusement, il a dû y avoir l'usage d'un accélérateur pour allumer l'un des flambeaux, il y a eu un retour de flamme sur l'un des enfants", âgé de 10 ans, qui a été brûlé au visage "relativement sérieusement", a-t-il expliqué. La directrice de l'école, 43 ans, et un enseignant de 23 ans - qui sont intervenus rapidement pour étouffer les flammes - ont également été brûlés, ainsi qu'un autre enfant de 9 ans, légèrement atteint à la cuisse.

"Les responsabilités ne sont pas caractérisées". La directrice et l'enfant de 10 ans ont été transportés au centre des grands brûlés à Nantes, selon le parquet. Une cellule psychologique a été mise en place pour les enfants et adultes témoins qui assistaient au spectacle et une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Guingamp. A ce stade, "les responsabilités ne sont pas caractérisées", a indiqué Patrick Lewden. "Il faudra attendre de connaître les conséquences pour chacune des victimes pour pouvoir caractériser de façon judiciaire l'événement et savoir si des poursuites seront exercées ou pas", a-t-il conclu.