Brève prise d’otage à Tarbes

  • A
  • A
Brève prise d’otage à Tarbes
La police s'est rendue autour des locaux de Promologis, où la prise d'otage a lieu.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un individu a retenu plusieurs heures un postier pour des raisons inconnues, avant de le libérer.

Un homme a retenu mercredi soir un postier en otage sous la menace d’une arme blanche dans des locaux professionnels de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. Le ravisseur s'est finalement rendu au bout de trois heures.

"L'otage a été libéré, il est sain et sauf, bien sûr il est choqué psychologiquement", a précisé la procureure, Chantal Firmigier-Michel..

Il disait détenir des explosifs

Le preneur d'otage, connu des services médicaux qui le suivent pour de "grandes souffrances psychiques" doublées de problèmes d'alcoolisme, s'est introduit vers 17 heures dans les bâtiments du bailleur social Promologis au centre ville, a indiqué le directeur de cabinet de la préfecture, Philippe Marsais.

Le postier, qui passait apparemment pour relever du courrier, s'est trouvé là "au mauvais moment", a-t-il précisé. L'individu l'a pris en otage avec un couteau ou peut-être un rasoir et s'est isolé avec lui dans un bureau.

Dans ses premières déclarations, le forcené a aussi dit détenir des explosifs qu'il a menacé d'actionner. La préfecture avait pris ses dires au sérieux et réquisitionné des démineurs. Les habitations alentour ont été évacuées et un périmètre de sécurité a été mis en place autour des bâtiments.

Les policiers de Tarbes qui négociaient avec la plus grande difficulté avec lui depuis des heures sont parvenus vers 20h à le convaincre d'ouvrir la porte du bureau dans lequel il s'était enfermé avec sa victime. Il s'est rendu avant même l'arrivée du Groupe d'intervention de la police nationale, appelé en renfort de Bordeaux.