Braquages : quelles sont les cibles ?

  • A
  • A
Braquages : quelles sont les cibles ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

LE CHIFFRE - Le nombre de vols à main armée a baissé globalement de 19% entre 2009 et 2011.

Le chiffre à retenir. Contrairement aux idées reçues, les vols à main armée contre les commerces, banques ou transports de fonds sont en diminution constante depuis 2009. La baisse enregistrée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), qui publie une étude inédite vendredi matin, est de plus de 19% entre 2009 et 2011. Cette enquête permet au passage de découvrir quelles sont les cibles les plus fréquentes, dans quels départements et pour quel butin.

Quelles sont les cibles ? Entre 2008 et 2011, le nombre d’attaques contre les banques a diminué de moitié, notamment parce qu’elles sont encore plus sécurisées. Dans le même temps, les braquages contre les bijouteries ont, eux, explosé : +151%. En cause : la flambée du cours de l’or.

Reste que les deux tiers des vols à main armée concernent en réalité les commerces de proximité. Des cibles faciles que les voleurs peuvent viser rapidement et même multiplier dans une même journée.

Pour combien ? Ces vols à main armée sont souvent des tentatives, observe l'étude en se basant sur la seule année 2009 (30% pour les agences bancaires par exemple), et de l'argent liquide est dérobé sauf dans les bijouteries. Le préjudice de ces butins est généralement supérieur à 10.000 euros s'agissant des entreprises de transport de fonds. Il est plutôt de l'ordre de moins de 2.000 euros en moyenne dans les grandes et petites surfaces d'alimentation.