Braquage mortel de Dolomieu: l'un des braqueurs se suicide en prison

  • A
  • A
Braquage mortel de Dolomieu: l'un des braqueurs se suicide en prison
@ MAXPPP
Partagez sur :

Morgan Vertu, le jeune homme qui a reconnu sa participation au braquage mortel de Dolomieu a été retrouvé mort, pendu dans sa cellule.

Le jeune homme, qui a reconnu sa participation au braquage mortel du tabac-presse de Dolomieu s'est suicidé vendredi soir dans sa cellule de la maison d'arrêt de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Quelques jours plus tôt, le jeune homme suspecté, lui, d'avoir tiré les coups mortels, avait adressé une lettre "pleine de regrets" à la mère d'Hugo, l'homme de 34 ans tué lors du braquage, après avoir tenté, semble-t-il, de s'interposer.

>> LIRE AUSSI - Isère : un homme abattu dans le braquage d'un tabac-presse

Retrouvé pendu dans sa cellule. C'est lors d'une ronde des surveillants, vers 23 heures, que Morgan Vertu, âgé de 22 ans, a été retrouvé mort, pendu dans sa cellule. Le jeune homme avait été interpellé samedi dernier avec deux complices, dont Mükael Erdem, 19 ans, le tueur présumé d'Hugo Villerez.

Poursuivis pour "vol accompagné de violences ayant entraîné la mort", "vol avec arme" et "tentative de vol avec arme", ils encouraient tous deux la réclusion criminelle à perpétuité. Soupçonné d'avoir fourni l'arme, le troisième suspect, Cyril Cascarino, 31 ans, a été mis en examen pour complicité et placé sous contrôle judiciaire, contre l'avis du parquet qui a fait appel. 

>> LIRE AUSSI - Le tireur présumé du braquage de Dolomieu mis en examen

L'autre suspect "dépassé". Le tireur présumé, avait, quant à lui, émis des regrets et même pleuré durant son interrogatoire. Concernant l'état d'esprit du jeune homme, Me Mennessier, son avocat avait décrit quelqu'un de "dévasté, perdu et dépassé par les événements". "Il est conscient de la gravité de ses actes. Il comprend la colère et l'émotion qui a pu être relayée dans les médias. Il est bouleversé. Il n'a jamais voulu tirer, n'a jamais voulu tuer, ni même blesser", avait-elle assuré au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Le tireur écrit ses regrets à la mère de Hugo